Un peu plus de 700 000 $ pour la Fondation Santé Beauce-Etchemin


Publié le 11 avril 2017

Dans l'ordre sur la photo, Maxime et Martin Gendreau, co-présidents d’honneur de la campagne de financement, Manon Veilleux, présidente de la Fondation Santé Beauce-Etchemin, Daniel Paré, président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches.

©Gracieuseté

La campagne de financement de la Fondation Santé Beauce-Etchemin (FSBE) a largement dépassé son objectif de 400 000 $.

Les co-présidents de la campagne, Martin et Maxime Gendreau de Garaga, ont annoncé que grâce à l'appui de la population et des gens d'affaires, une somme de 700 216 $ a été amassée pour la cause de la santé.

«Nous avions vraiment à cœur de réussir cette campagne pour répondre aux besoins de nos enfants, de leurs familles et c’est ensemble, avec les médecins, les professionnels de la santé, les gens d’affaires, les municipalités, les institutions bancaires, à tous ces gens de la région de Beauce-Etchemin qui ont répondu à nos textos, nos lettres et à nos coups de fils que nous y sommes parvenus», a indiqué Martin Gendreau.

Les dons recueillis serviront, principalement, à l’acquisition d’équipements médicaux requis dans le cadre de la réalisation du projet de «regroupement de la pédiatrie et de l’unité mère-enfant»  et à l’achat d’un échographe en imagerie médicale à l’Hôpital de Saint-Georges.

«L’objectif était de taille. Les investissements du secteur des enfants représentaient plus de 400 000 $ alors qu’à lui seul, l’ajout de l’échographe totalisait 200 000 $. Nous sommes fiers du résultat, mais encore plus des retombées que cela aura sur la santé de tous nos jeunes et de leurs parents. L’important, ce sont eux. Notre défi a été de répondre à leurs besoins et tant mieux si nous pouvons ajouter des appareils médicaux dans les CLSC et CHSLD», a ajouté Maxime Gendreau.

La présidente de la Fondation Santé Beauce-Etchemin, Manon Veilleux, a salué le dévouement et la détermination des co-présidents d’honneur. «Je les remercie sincèrement. Je tiens aussi à remercier tous nos fidèles donateurs sans qui nous ne pourrions parvenir à combler toutes les demandes formulées.  Sans vous, sans votre soutien, rien de tout cela ne serait possible», a-t-elle fait valoir.

Enfin, le président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, se réjouit du partenariat, de la collaboration et de l’aide apportée au projet initié. «L’acquisition de ces équipements médicaux répond aux besoins exprimés dans les installations de la Beauce et des Etchemins, et c’est la population qui en bénéficie. Ces appareils permettent aussi aux membres du personnel et aux professionnels de la santé d’exécuter leur travail tout en améliorant la qualité des soins et services dispensés», conclut M. Paré.