Sections

Le HHR 66 Bike Show de Saint-Victor prendra de l'expansion l'an prochain

 


Publié le 11 septembre 2017

Les nombreuses averses ont ralenti les ardeurs des motocyclistes lors du premier HHR 66 Bike show tenu à l'hôtel historique Route 66 à Saint-Victor, le 9 septembre dernier. Cependant, l'organisation planche déjà sur une seconde édition de plus grande envergure.

De 300 à 400 motocyclistes provenant d'un peu partout au Québec étaient attendus sur les lieux pendant les nombreuses activités. Or, seulement un peu plus d'une centaine de motocyclistes se sont présentés, faisant fi de la température. Après une activité de Poker run dans la Beauce, les participants revenaient sur le site du bike show où se trouvaient une dizaine d'exposants, du bodypainting et de l'animation musicale. En après-midi, quelque 200 personnes étaient sur le site, alors que lors du concert hommage à Éric Lapointe clôturant la soirée, plus de 400 festivaliers étaient présents.

«La pluie nous a joué un tour, mais finalement ça s'est bien terminé avec une belle foule en fin de soirée. Nous serons de retour l'an prochain. Nous sommes en train de planifier une grosse édition qui aura lieu du 6 au 8 juillet. Nous avons vu le potentiel. Nous aurons un chapiteau dans le stationnement pour que les festivaliers restent à l'abri», dit Éric Doyon de Chaudière-Appalaches en spectacle qui offrait son support aux copropriétaires de l'Hôtel historique route 66 pour l'organisation de l'événement.

 «Nous avons un beau petit site. Cette année donnait un avant-goût aux participants pour l'édition de l'an prochain», commente Marcel Pagé, copropriétaire de l'Hôtel historique route 66 et des Restos chez Dany de Saint-Victor.

Un après-midi pluvieux à l'image de la saison

Dame nature, comme elle l'a si bien fait cette saison, a joué sur les sautes d'humeur des motocyclistes avec sa pluie en après-midi. «Même aujourd'hui au bike show, plusieurs de ma gang de Saint-Georges sont venus en autos au lieu d'en moto en raison de la pluie. Ça a été comme ça tout l'été. En général, mes connaissances font de 12 000 à 14 000 kilomètres, cette année ils ont fait entre 7000 et 8000 km. Plusieurs ont dû rouler davantage aux États-Unis cette année, ils couraient après le beau temps», raconte Robert Sirois, motocycliste et représentant chez Prémont Beauce Harley-Davidson.

Roland Roy de Lac-Mégantic souligne aussi que les soubresauts de Dame nature ont ralenti ses ardeurs cet été. «L'an dernier, j'ai roulé 17 200 km. Cette année, je ne dépasse même pas les 12 000 km et je suis allé plus souvent du côté américain puisqu'il mouillait tout le temps au Québec», commente-t-il.

Lui-même passionné de motos, l'homme d'affaires, Marcel Pagé, a été un témoin privilégié de la saison estivale avec ses établissements, dont son Hôtel historique route 66, ouvert depuis novembre 2016. «L'hôtel et les restaurants fonctionnent bien, et ce, en dépit d'une saison exécrable pour la moto. La saison de pluie n'a vraiment pas aidé cette année», a commenté ce dernier.

Cependant, ses nouvelles expéditions de motos sur la fameuse route 66 aux États-Unis ont bien fonctionné. Il y a eu huit départs au cours de la saison.