Le Groupe Canam recentrera ses activités


Publié le 16 février 2017

Maximiser l'utilisation de la capacité manufacturière en charpente de l'usine mère de Saint-Gédéon est un des objectifs de la société.

©Gracieuseté

Le Groupe Canam a annoncé aujourd'hui les résultats de ses trois derniers mois de son année financière particulièrement difficile en 2016. Pour atteindre les objectifs de la rentabilité, la société souhaite recentrer ses activités dont notamment maximiser l'utilisation de son usine de Saint-Gédéon.

Les revenus consolidés du quatrième trimestre de 2016 se sont élevés à 486,5 M$ soit légèrement inférieurs à ceux de 2015. La perte nette attribuable aux actionnaires du quatrième trimestre de 2016 s'établit à 2 M$, comparativement à un surplus de 17,8 M$ pour la même période en 2015. La baisse s'explique par la compression des marges brutes de certaines activités de la société.

Quant aux résultats de l'exercice financier 2016, les revenus ont atteint 1856,9 M$ comparativement à 1606,9 M$ en 2015, soit une hausse de 250 M$ ou 15,6 %. Malgré cette augmentation, la société enregistre une perte nette dans la dernière année de 13,3 M$ contrairement à un résultat net de 46,8 M$ pour l'exercice précédent. Cela s'explique par la provision de 32 M$ après impôts au deuxième trimestre de l'année dernière engendré par des coûts additionnels importants dans un projet de charpente métallique lourde et à l'impact défavorable de projets de ponts aux États-Unis.

«Les résultats de 2016 reflètent un marché de la construction non résidentielle qui a fonctionné au ralenti au Canada pendant qu'il était très actif aux États-Unis, sans pour autant que la pression sur les marges ne s'atténue. Mais nos résultats sont affectés par des marges déficitaires sur des projets de ponts aux États-Unis et, en particulier, par la provision prise au deuxième trimestre sur un projet de charpente lourde. Nous poursuivons les discussions avec le client pour régler cette question des coûts additionnels et nous avons toujours bon espoir d'en arriver à une entente», explique Marc Dutil, président et chef de la direction dans un communiqué de presse de l'entreprise.

Mentionnons que le carnet de commandes totalisait 1139 M$ au 31 décembre 2016 soit 44 M$ de moins que l'année précédente. En dépit de l'année 2016, le conseil d'administration a approuvé le versement d'un dividende de 0,04 $ par action payable le 31 mars aux actionnaires inscrits le 17 mars.

Recentrer les activités

Le Groupe Canam a révisé son approche du marché de la charpente. Il n'entend plus jouer le rôle d'entrepreneur en charpente dans les projets complexes d'envergure compte tenu de la taille et de la nature des activités principales de la société. Par ailleurs, l'entreprise a complété sa réorganisation au cours des dernières semaines qui a notamment permis de réduire les effectifs en estimation et en gestion de projets l'été dernier. Le mandat de la nouvelle équipe consiste notamment à maximiser l'utilisation de la capacité manufacturière en charpente de l'usine mère de Saint-Gédéon.<

Le Groupe procédera aussi à un examen en profondeur de l'ensemble de ses activités américaines dans le domaine des ponts. Le groupe considère toutes les options afin de retrouver la voie de la prospérité.