Stephen Harper parle d'économie et de pyrrhotite à Trois-Rivières

Audrey Leblanc audrey.leblanc@tc.tc Publié le 15 octobre 2015

Stephen Harper.

©TC Media - Archives

De passage à Trois-Rivières aujourd'hui, Stephen Harper a livré un discours politique à saveur économique.

«Nous sommes le parti de la sécurité économique. Nous sommes le parti de la prospérité financière», a martelé le premier ministre. Ce dernier a lancé plusieurs flèches à ses adversaires Justin Trudeau et Thomas Mulcair à l'effet de leurs idées en matière d'économie.

M. Harper a profité de l'occasion pour énumérer les promesses de son parti sur le plan économique, dont des prestations de maternité et parentales nouvelles et prolongées pour les nouveaux parents, une loi contre les hausses d’impôts et l’ouverture de nouveaux marchés.

«De nouveaux marchés à l'étranger, ça veut dire de nouveaux emplois chez nous. Dans une économie mondiale, le libre-échange, c'est l'avenir de nos enfants, l'avenir de notre pays», a-t-il mentionné.

Lors de la période de questions accordée aux journalistes, M. Harper a été questionné au sujet de la pyrrhotite.

«C'est clairement une compétence provinciale. Nous sommes très préoccupés par ce problème. Comme avocat, Dominic Therrien (candidat conservateur) est la personne idéale pour gérer ce dossier», a répondu le premier ministre.

Tout juste après le point de presse, M. Harper se préparait au tournage d'un segment de l'émission En mode Salvail. L'émission sera diffusée en fin de soirée sur les ondes de V.

En manchette

Stephen Harper parle d'économie et de pyrrhotite à Trois-Rivières

Audrey Leblanc audrey.leblanc@tc.tc Publié le 15 octobre 2015

Stephen Harper.

©TC Media - Archives


De passage à Trois-Rivières aujourd'hui, Stephen Harper a livré un discours politique à saveur économique.

«Nous sommes le parti de la sécurité économique. Nous sommes le parti de la prospérité financière», a martelé le premier ministre. Ce dernier a lancé plusieurs flèches à ses adversaires Justin Trudeau et Thomas Mulcair à l'effet de leurs idées en matière d'économie.

M. Harper a profité de l'occasion pour énumérer les promesses de son parti sur le plan économique, dont des prestations de maternité et parentales nouvelles et prolongées pour les nouveaux parents, une loi contre les hausses d’impôts et l’ouverture de nouveaux marchés.

«De nouveaux marchés à l'étranger, ça veut dire de nouveaux emplois chez nous. Dans une économie mondiale, le libre-échange, c'est l'avenir de nos enfants, l'avenir de notre pays», a-t-il mentionné.

Lors de la période de questions accordée aux journalistes, M. Harper a été questionné au sujet de la pyrrhotite.

«C'est clairement une compétence provinciale. Nous sommes très préoccupés par ce problème. Comme avocat, Dominic Therrien (candidat conservateur) est la personne idéale pour gérer ce dossier», a répondu le premier ministre.

Tout juste après le point de presse, M. Harper se préparait au tournage d'un segment de l'émission En mode Salvail. L'émission sera diffusée en fin de soirée sur les ondes de V.