Sections

Le maire de Saint-Georges déplore la vitesse en milieu résidentiel


Publié le 14 juillet 2017

Claude Morin a fait une sortie publique contre les automobilistes qui roulent trop vites.

©TC Media - Jean-François Fecteau

Le maire de la Ville de Saint-Georges, Claude Morin a lancé un appel à la responsabilisation des citoyens concernant de nombreuses plaintes concernant la vitesse des automobilistes dans les quartiers résidentiels.

Lors de la séance du 10 juillet, il a révélé recevoir régulièrement des plaintes à ce sujet, et ce, depuis l'avènement de l'autoroute 73. «Malheureusement, les gens roulent de plus en plus dans la ville. Bien souvent, ce sont des gens du quartier qui roulent trop vite, et non des étrangers. Je pense qu'il faut se prendre en main. La Sûreté du Québec ne peut pas être partout», souligne le maire Morin.

«Il s'agit d'une responsabilité individuelle de respecter les limites de vitesse et la signalisation. Ce serait malheureux d'avoir des accidents mortels dans notre belle ville», plaide celui qui invite les citoyens à dénoncer les comportements dangereux des automobilistes à la police.

Afin de rehausser la sécurité des usagers, les élus ont aussi approuvé l'ajout de trois arrêts obligatoires selon les recommandations du comité de circulation. Ainsi, ces panneaux seront aménagés sur la 8e Avenue à l'angle de la 8e Rue, sur l’avenue Chaudière en face de la traverse piétonnière du parc Veilleux ainsi qu'à l’intersection de la 17e Rue et de la 10e Avenue près de l'Hôpital. Au cours des trois dernières années, il y a eu dix accrochages à cette intersection d'après les informations de la municipalité.

«Nous ne voulons pas devenir une ville de “stop”. Trop, c'est comme pas assez, les citoyens doivent se responsabiliser», lance le maire

Parc public

Par ailleurs, les élus ont accepté les plans de la première phase des travaux de l'Espace public situé au confluent des rivières Chaudière et de la Famine. Ceux-ci seront soumis pour approbation au ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs.

La Ville souhaite lancer l'appel d'offres en août pour réaliser les travaux dès l'automne. Les travaux comprennent l'aménagement du skatepark et du chemin d'accès à sens unique.

Nouveaux modules de jeux

L’entreprise de la Rive-Sud, Équipements récréatifs Jambette fournira et aménagera de nouveaux modules de jeux au parc des Bâtisseurs situés au centre-ville. Le contrat octroyé par la Ville s'élève à 37 700 $.

Revitalisation du centre-ville

Dans le cadre du Programme de mise en valeur visant la revitalisation des bâtiments du centre-ville, Saint-Georges versera une aide de 30 000 $ pour la rénovation du bâtiment situé au 11655 1re Avenue. À l’intérieur de cet établissement, on retrouve le restaurant-bar le Shaker.