Un agrandissement de 4,4 M$ à l’école de Notre-Dame-des-Pins


Publié le 6 février 2017

Depuis le temps que la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) attendait l’argent du ministère de l’Éducation pour l’agrandissement de l’école l’Éco-Pin de Notre-Dame-des-Pins, c’est maintenant chose faite avec l’annonce de l’agrandissement de 4,4 M$ du ministre Sébastien Proulx.

L’aide financière accordée à la CSBE permettra d’ajouter quatre classes, un gymnase ainsi qu’une bibliothèque scolaire et municipale. C’est après une visite de l’école, réalisée en septembre dernier, que le ministre Sébastien Proulx a compris l’ampleur les besoins à l’école l’Éco-Pin. Rapidement, en six mois, des solutions ont été trouvées et le projet, déposé au ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport il y a environ quatre ans par la CSBE, a pris son envol avec l’annonce d’aujourd’hui.  

«Les élèves vont disposer d’une école rénovée et plus spacieuse et d’un gymnase. Vous en conviendrez, ce n’est pas du luxe», mentionne d’un ton sarcastique le président de la CSBE, Charles-Henri Lecours. En effet, l’école et le gymnase ne paient pas de mine.

La municipalité de Notre-Dame-des-Pins investit pour sa part 207 000 $ dans la bibliothèque. Le maire de Notre-Dame-des-Pins, Pierre Bégin, ajoute qu’une entente avec la municipalité voisine de Saint-Simon-les-Mines sera mise en place afin que les citoyens aient accès à cette nouvelle infrastructure scolaire et municipale. «La municipalité peut de plus en plus offrir des services de haut niveau à sa population. Nous avons espoir de pouvoir aller chercher de nouveaux résidents, car l’école va doubler de capacité d’accueil», souligne le maire de la localité d’un peu moins de 1500 âmes.

Ouverture en août 2018

Le directeur des ressources matérielles à la CSBE, René Roy, a indiqué que dès maintenant les travaux sont en cours afin de dénicher les bons professionnels, réaliser les plans et devis ainsi que lancer les appels d’offres. Quant à lui, le chantier devrait commencer dès décembre 2017 ou janvier 2018. «L’objectif est de pouvoir livrer le bâtiment dès le mois d’août 2018», expose M. Roy.

Parmi les aménagements proposés, le gymnase actuel sera transformé en bureaux. La nouvelle structure sera érigée au sud de l’école actuelle. Le gymnase et la bibliothèque seront au premier niveau tandis que les classes seront au deuxième étage, soit au même étage que les classes actuelles. «La difficulté de ce projet, c’est de travailler sur deux niveaux avec la dénivellation de terrain», explique le directeur des ressources matérielles.