Sections

La permaculture nourrira la faune humaine du Cégep Beauce-Appalaches


Publié le 20 avril 2017

Un premier arbre a été planté à la présentation officielle de la permaculture le 20 avril.

©TC Media - Frédéric Desjardins

C’est le 9 juin prochain que seront mis en terre arbres et plantes sur la permaculture installée à l’extrémité sud de la façade du Cégep Beauce-Appalaches à Saint-Georges.

Le projet a été conçu par le Comité environnement responsable (CER). Formé d’étudiants et de membres du personnel, le CER est né après l’unification des trois comités environnementaux existants aux campus de Saint-Georges, Sainte-Marie et Lac-Mégantic.

Nous allons créer un concept sur la base d’une forêt nourricière où chaque plante aura plusieurs fonctions dans la régénération.

Kate Alvo de chez Terracines, entreprise écologique apportant son soutien au projet

Les participants ont préparé le sol cet automne en y ajoutant notamment des matières organiques. L’aménagement final limitera l’intervention humaine, la nature se chargeant elle-même de l’entretien.

«Il n’y a personne qui désherbe ou met de l’engrais dans une forêt, car elle se régénère elle-même. Nous allons créer un concept sur la base d’une forêt nourricière où chaque plante aura plusieurs fonctions dans la régénération», d’expliquer Kate Alvo de chez Terracines, entreprise écologique apportant son soutien au projet.

Soixante-dix espèces se retrouveront dans cet espace de 2000 pieds carrés où, à moyen terme, les gens pourront déguster les fruits produits par la permaculture.

Pour tous

Par ce projet, la direction du Cégep Beauce-Appalaches souhaitait réitérer son engagement comme leader régional en matière de protection de l’environnement.

«Nous côtoyons au quotidien des jeunes concernés par l’avenir de notre planète. Même si nous sommes là pour enseigner à ces jeunes, en environnement, ce sont eux qui nous donnent des leçons», dit Mario Landry, directeur général.

Deux bornes de recharge pour les véhicules électriques ont été installées lors de la réfection des stationnements à Saint-Georges.
TC Media - Frédéric Desjardins

Au-delà de cette initiative, le Cégep Beauce-Appalaches veut étendre cette sensibilisation environnementale non seulement aux étudiants, mais à l’ensemble des gens gravitant autour des campus de Saint-Georges, Sainte-Marie et Lac-Mégantic et assistant à des activités et événements en ses murs.

L’été dernier, deux bornes de recharge pour les véhicules électriques ont d’ailleurs été installées lors de la réfection des stationnements à Saint-Georges. «Nous effectuerons aussi le virage électrique lors du renouvellement de notre flotte de véhicules», d’ajouter Mario Landry.

Exposition

Le CER tiendra sa première exposition «Vert un monde durable» le 17 mai de 17h à 19h à l’Entrecours.

En rapport avec l’environnement, des étudiants de chaque campus présenteront leurs travaux réalisés durant des projets d’intégration de fin d’études et d’autres cours. Des gens de la région parleront aussi de leurs projets personnels et professionnels de nature environnementale.

L’accès sera gratuit. Des prix de 750 $ (jury) et 250 $ (coup de cœur du public) seront décernés aux gagnants.