Sections

Plusieurs nouveautés au jardin Harbottle et à l’église St. Paul


Publié le 5 juillet 2017

La Corporation de conservation de Saint-Simon-les-Mines a annoncé le 5 juillet l’ouverture officielle de sa saison d’été tout en inaugurant l’ensemble des améliorations et nouveautés qui y ont été effectuées au cours du printemps.

C’est grâce à un investissement de 30 000 $, comprenant une subvention du député de Beauce-Sud de 10 000 $ que les membres du conseil d’administration de la Corporation et les bénévoles ont pu réaliser tous les travaux nécessaires à la conservation de ce site ayant une grande valeur patrimoniale.

Au total, neuf panneaux d’interprétation, dont un double, ont été installés dans le jardin Harbottle et deux à l’intérieur de l’église St. Paul de Cumberland. Ces panneaux permettront aux visiteurs de suivre l’histoire du fief de Cumberland et de ses premiers habitants. Bien évidemment, l’histoire de la plus vieille église de pierre de la région y est relatée. C’est d’ailleurs en raison d’un clin d’œil historique que ces annonces ont été faites le 5 juillet puisque la construction de l’église a commencé le 6 juillet 1847. L’église St.Paul célèbre cette année ses 170 ans.

«Les panneaux, ça fait plusieurs années qu’on voulait les faire, mais à plus de 1000 $ chacun, on a pris le temps pour bien faire le travail», explique le président de la Corporation, Yvan Poulin. Ces derniers sont rédigés autant en français qu’en anglais.

De plus, la Corporation a aménagé le jardin des mariés (la butte se trouvant derrière le kiosque d’entrée) de belle façon, a refait la toiture du garage ainsi que la rénovation du pavillon d’accueil et des salles de bains. Ces travaux ont été réalisés grâce à l’implication de la municipalité de Saint-Simon-les-Mines, de Léo Lapointe des excavations Lapointe et Fils, de Diane Quirion et Alain Rodrigue des Serres Saint-Simon, du Service d’entretien paysager Alain Rodrigue de plusieurs autres partenaires et surtout des bénévoles, souligne M. Poulin.

2500 visiteurs par an

Chaque année, environ 2500 visiteurs parcourent les sentiers du jardin Harbottle et visitent l’église de pierre. C’est grâce à des activités comme la Féérie de Noël, les dimanches musicaux, les visiteurs et les quelques mariages célébrés chaque année que l’organisme à but non lucratif peut assurer l’entretien des lieux et le maintien de ce joyau de l’histoire beauceronne.

Le jardin et l’église sont ouverts au public tout l’été du mercredi au dimanche de 10h à 17h pour la période estivale. L’entrée est de 5 $. «C’est un endroit idéal pour y faire des pique-niques», ajoute M. Poulin.

Rappelons que c’est l’ancienne dermatologue bien connue dans la région, Blandine Veilleux, qui a fait don du terrain et qui a fait aménager le chemin d’accès et le stationnement afin d’offrir au public la chance de découvrir cet endroit plein d’histoire.