Sections

Des chatons mal en point abandonnés dans un sac de moulée


Publié le 2 août 2017

Après plusieurs jours de soins à la SPA Beauce-Etchemin, les chatons sont encore mal en point.

©TC Media - Andréanne Huot

Une citoyenne de La Guadeloupe, Alysson Leclerc, a fait la découverte, le 22 juillet dernier, d’une portée de chatons, d’environ huit semaines, abandonnés dans un sac de moulée animale dans un fossé de Saint-Honoré. La jeune femme souhaite dénoncer ce geste qu’elle qualifie de cruel.

Ce chaton n’a malheureusement pas survécu à son abandon.
SPA Beauce-Etchemin

Alors qu’elle se rendait visiter sa grand-mère, Alysson Leclerc et sa sœur se sont arrêtées sur le rang 4 à Saint-Honoré-de-Shenley. «Je voyais des touffes de poils. J’ai demandé à la dame qui était présente de m’aider à ramasser les chatons afin que j’aille les porter à la SPA Beauce-Etchemin», explique-t-elle. Cinq chatons avaient pu sortir de la poche de moulée alors qu’un sixième, à l’article de la mort, était resté à l’intérieur. «Il n’était pas beau à voir. Il était plein d’urine, d’excréments et de saleté. Il était presque mort et n’était même pas capable de se tenir debout», se désole Mme Leclerc.
Puisque la SPA n’était pas ouverte ce matin-là, la jeune femme a nettoyé les chatons et en a pris soin en leur donnant de la nourriture et de l’eau le temps de pouvoir aller les amener à l’organisme de protection des animaux. «C’est épouvantable à quel point ils sont maigres. Je pleurais de rage. Tu ne laisses pas des chats dans une poche de moulée», ajoute-t-elle, véhémente.
Si Alysson Leclerc raconte sa fâcheuse découverte, c’est qu’elle souhaite sensibiliser la population autant sur le geste commis que sur l’importance de faire stériliser son animal. «Les chats peuvent avoir sept ou huit bébés par portée. Si tout le monde faisait stériliser leurs animaux, il n’y en aurait pas de problème. Je trouve ça tellement cruel (comme geste), les animaux ont le droit de vivre», ajoute la propriétaire de deux chats stérilisés.

Décès

Selon Brigit Hamel, membre du conseil d’administration de la SPA Beauce-Etchemin, les chatons étaient tous «assez maganés». Ils souffraient tous de malnutrition, de déshydratation et sont tous atteint de rhino (une grippe pour chats qui peut être mortelle pour les chatons et qui se caractérise par des écoulements des yeux et du nez). «Ils ont tous le système immunitaire à zéro. Une employée l’a même soigné (le chaton le plus mal en point) toute la nuit en lui donnant des fluides sous-cutanés, mais il est malheureusement décédé», raconte madame Hamel.
«Ça marque une équipe, ça a désorganisé tout le monde ici. C’est de la cruauté à l’état pur», ajoute Victoria Bernard, une employée de la SPA qui n’a pas digéré ce nouvel épisode d’abandon irresponsable.
Rappelons que selon la loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal en vigueur depuis décembre 2015, un propriétaire doit fournir les soins adéquats à ses animaux qui sont des êtres dotés de sensibilité. Le geste d’abandonner des chatons dans un sac de moulée contrevient à cette loi et les amendes pour les contrevenants peuvent s’élever entre 250 $ et 250 000 $.

Alysson Leclerc a recueilli les chatons dans une boîte qu’elle avait dans sa voiture pour les amener à la SPA à qui elle a fait un don.
gracieuseté – Alysson Leclerc

«Quand je vois des choses comme ça, ça me décourage, ça me dépasse. J’ai cru que la SPA était la solution (aux problèmes d’animaux maltraités ou abandonnés), mais non, la solution doit passer par la population. Les gens doivent prendre leur responsabilité s’ils ont des animaux», souligne Mme Hamel.

Toujours la surpopulation à la SPA

- Présentement, 79 chats sont en famille d’accueil.

- La SPA a fait adopter plus de 200 chats en santé par l’organisme Toronto Cat Rescue, malgré les frais, afin que ne soient pas euthanasiés des félins en santé.

- Les locaux de la SPA sont pleins à craquer et il y a même une liste d’attente pour l’abandon de chats.