Sections

Saint-Georges se vêtit de rose pour lutter contre le cancer du sein


Publié le 5 octobre 2017

Le comité qui avait mis sur pied «Saint-Georges, ville en rose» en octobre 2016 est de retour avec de nouveau partenaires en 2017.

©Photo gracieuseté

Une vingtaine d’immeubles de Saint-Georges s’illuminent de rose en octobre à l’occasion de la deuxième édition de «Saint-Georges, ville en rose».

Celle de cette année revêt une dimension plus importante pour l’organisatrice du mouvement à Saint-Georges, Nycole Baillargeon, alors que la Fondation santé Beauce-Etchemin (FSBE) a pour but d’acheter un appareil de tomosynthèse, qui permet une détection plus efficace du cancer du sein, avec l’argent amassé lors de sa campagne annuelle de financement.

Elle invite les citoyens à soutenir la cause en arborant le rose, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de leur commerce, édifice ou résidence. Des globes LED roses sont d’ailleurs en vente chez Style musique, qui participe à l’événement. Aussi, différents types de gâteaux seront en vente dans les IGA de la ville jusqu’au 31 octobre, date de la fin de «Saint-Georges, ville en rose». Ainsi, 2 $ par emballages de <I>cupcakes<I> et 4 $ par gâteau iront à la FSBE.

La présidente de la Fondation, Manon Veilleux, tient à remercier à l’avance les participants. «C’est grâce à la collaboration de tous que nous atteindrons notre objectif. Votre appui fera une différence ici, à l’hôpital de Saint-Georges, pour l’achat de la tomosynthèse», affirme-t-elle.

Rappelons que selon les données de Statistique Canada et de la Société canadienne du cancer, une femme sur neuf sera atteinte du cancer du sein.