Les Aînés flyés débarqueront partout en Beauce-Sartigan


Publié le 1 mars 2017

Aînés et dignitaires se sont regroupés dans la cuisine de la Maison de la famille Beauce-Etchemins pour célébrer cette bonne nouvelle.

©TC Media - Frédéric Desjardins

Lancé en septembre 2015 à Saint-Georges, le projet Les Aînés flyés sera déployé dans les 15 autres municipalités de la MRC Beauce-Sartigan au cours des trois prochaines années.

Plus de 120 membres participent présentement à ce concept dans les locaux de la Maison de la famille Beauce-Etchemins. Celui-ci est né de l’intérêt d’un groupe de personnes âgées de 55 ans et plus souhaitant réaliser des activités par et pour eux.

«À Saint-Georges, les activités valorisent les talents et le transfert des connaissances des aînés notamment envers les jeunes mères. Par contre, seulement 10 % des membres proviennent des municipalités rurales. Nous avons le souci de rejoindre plus de gens», précise Josée Chénier, coordonnatrice du projet.

Pour soutenir le déploiement des Aînés flyés, la Maison de la famille Beauce-Etchemins s’est vu confirmer l’octroi d’une aide financière de 196 780 $ le 1er mars dernier. Les fonds proviennent du programme Québec ami des aînés (QADA) s’adressant aux organismes à but non lucratif.

«Nous visiterons tous les municipalités afin de mettre en place un comité Aînés flyés. Chaque municipalité aura sa propre couleur, car les activités seront en lien avec les intérêts des gens», d’ajouter Josée Chénier.

Pour en savoir davantage sur les Aînés flyés, on peut contacter Josée Chénier au 418-228-9192 ou à ainesflyes@mfbeauceetchemins.org.

Ami des aînés

La municipalité de Saint-Gédéon profitera aussi d’une aide financière de 13 200 $ en provenance du Programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

Les aides financières ont été annoncées par Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation.

©TC Media - Frédéric Desjardins

Cette initiative cherche à promouvoir le développement communautaire par le maintien à domicile et l’inclusion sociale des aînés, le tout grâce à l’adaptation des politiques, infrastructures et services municipaux.

Saint-Gédéon profitera aussi d’un soutien technique offert par le ministère de la Famille grâce au Carrefour action municipale et famille.

«La municipalité fait face à un important vieillissement de sa population. Les services actuels pour les aînés ne répondent plus aux besoins, ces derniers étant plus actifs. Des efforts devront être faits pour une restructuration», soutient Paul Busque, député de Beauce-Sud.