Les producteurs se regroupent pour offrir une plus grande variété

Paniers du Grand Marché


Publié le 20 avril 2017

En se regroupant, les producteurs locaux pourront offrir une plus grande variété de produits pour le plaisir des consommateurs.

©TC Media - Andréanne Huot

Un total de 11 producteurs de la région ont choisi d’embarquer dans le modèle de l’agriculture soutenue par la communauté, le nouveau virage du Grand Marché Beauce-Sartigan, dans le but d’avoir une plus grande offre de produits locaux pour les consommateurs.

«En tant que mère de famille, je suis soucieuse de la qualité de la nourriture que je mets dans les assiettes. Je crois en l’économie locale et la nourriture est un besoin que l’on a chaque jour pour vivre», estime Louise-Andrée Drouin, partenaire des paniers du Grand Marché. Partenaire, car la dame se procure depuis plusieurs années des paniers de produits locaux. Elle aime savoir d'où vient sa nourriture et comment ce qu'elle mange est cultivé.

En se regroupant, les producteurs peuvent avoir des paniers mieux garnis et faire découvrir leurs produits à leurs clients, qu’il sera plus facile de rejoindre. «Au Québec, on importe beaucoup d’aliments, alors qu’ici en Beauce, il y a de petits producteurs qui ne sont pas capables de vivre de l’agriculture. En se regroupant, on devient plus spécialisé et plus fort», ajoute Jérôme Bélanger des Jardins Pleines Saveurs de Beauceville.

Deux formats de paniers seront disponibles de la mi-juin à la mi-octobre. Le plus petit à 30 $ comprend une dizaine de variétés de produits. Les plus gros, idéal pour une famille, sont à 42 $. La livraison se faits dans quatre points de chute soit au Grand Marché, à Beauceville au kiosque situé près de la boucherie Au coin gourmand, à Saint-Joseph aux Serres Saint-Joseph, aussi appelée Ferme Pleine Terre, ainsi qu’aux bureaux de l’UPA à Sainte-Marie. Il est important de s’inscrire en communiquant avec le Grand Marché au 418 277-0023 ou par courriel au legrandmarchebce@gmail.com.

Il est aussi possible pour les entreprises dont plus de dix personnes sont abonnées aux paniers de créer un point de chute directement sur place.

Les paniers en début d’été seront composés de verdures, tomates, concombres et fraises et l’offre se diversifiera au fil des semaines. Dès juillet, les consommateurs verront différentes variétés de légumes garnir leurs paniers alors qu’à l’automne, les courges et les légumes racines seront à l’honneur. Bien entendu, les légumes les plus populaires et demandés se retrouveront dans le panier chaque semaine.

Gage de fraîcheur et de qualité, les légumes et fruits produits localement et récoltés chaque semaine permettent de minimiser les gaz à effets de serre puisqu’ils sont transportés sur de courtes distances.