Prix du patrimoine 2017: Beauce-Sartigan dévoile ses lauréats


Publié le 18 mai 2017

On aperçoit les lauréats 2017 soit Linda Champagne (Au cœur de la rivière Chaudière), Paul Gauvin (TvCogeco), Luc Thibodeau (Beauce Art), Olga Ulanova (Beauce Art), Caroline Veilleux et le maire de Ville de Saint-Georges, Claude Morin sont en compagnie du préfet de la MRC, Pierre Bégin.

©TC Média - Jean-François Fecteau

La Société historique Sartigan, la Ville de Saint-Georges, et Beauce Art : L'international de sculptures sont les récipiendaires des Prix du patrimoine 2017 en Beauce-Sartigan. La remise des prix de cette septième édition avait lieu le 17 mai dernier au restaurant le Bec fin de Saint-Georges.

 

Dans la catégorie «Interprétation et diffusion», la Société historique Sartigan a été honorée pour son projet «Au cœur de notre rivière Chaudière». Ce projet a permis la création de cahiers historiques, d'une exposition de photographies ainsi que la réalisation d'un documentaire «Au fil de notre rivière Chaudière» qui a été diffusé au Festival du film de Saint-Séverin ainsi que sur les ondes de TVCogeco.

«Grâce à une soixantaine de personnes et divers partenaires financiers, nous avons réussi à montrer les attraits positifs de la rivière Chaudière pour que les gens en prennent soin. Elle fait partie de notre patrimoine. Je souhaite poursuivre mon intervention pour sensibiliser les citoyens à poser des gestes bleus afin que les générations à venir aient de l'eau propre qu'on appelle l'or bleu», souhaite sa coordonnatrice, Linda Champagne.

Quant à la Ville de Saint-Georges, elle a remporté la catégorie «Conservation et préservation» pour ses travaux de restauration et de mise en lumière du centre culturel Marie-Fitzbach. Lors de récents travaux de maçonnerie, la Ville a voulu préserver le caractère patrimonial du bâtiment construit en 1923. Elle souhaite également agrandir ce centre culturel prochainement.

Finalement, Beauce Art : L'International de la sculpture a reçu l'honneur dans la catégorie «Préservation et mise en valeur du paysage». De 2014 à 2023, 100 sculpteurs de la francophonie produiront des œuvres monumentales le long de la rivière Chaudière. La quatrième édition du Symposium aura lieu du 28 mai au 18 juin.

Soulignons que les lauréats représenteront la MRC lors des Prix du patrimoine des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches qui réunira 17 MRC et les villes de Québec et de Lévis en juin.

Mentions spéciales

La troupe de l'école Curé-Beaudet de Saint-Éphrem ont présenté le dernier sapin.
TC Média - Jean-François Fecteau

Parmi les neuf candidatures reçues, le jury a attribué deux mentions spéciales. La première est allée à la Société du patrimoine de Saint-Éphrem pour l'ensemble de ses initiatives réalisées en lien avec le 150e anniversaire de la municipalité. D'ailleurs, les élèves de l'école Curé-Beaudet sont venus rejouer un extrait de la pièce Le dernier sapin avant la cérémonie.

Une deuxième mention a été décernée à Jean-François Nadeau et son père, Marcel, de Saint-Côme-Linière pour la restauration et la mise en lumière de la fontaine familiale qui constitue pour la localité un patrimoine mobilier significatif. Ce texte avait d'ailleurs fait l'objet d'un reportage sur la une du journal le 28 septembre dernier.

Soulignons que parmi les autres candidatures, on retrouve les frères Luc et Joël Pinon qui ont fait des efforts pour faire reconnaître le côté visionnaire de leur défunt père, Jacques Pinon, ex-maire de Saint-Georges.