Sections

Éric Maheu profite de la vie… en toute sobriété


Publié le 9 juillet 2017

Éric Maheu

©TC Media - Archives

Cela fait un an et demi qu'Éric Maheu a cessé de boire. 

Des boissons fortes, il en a bu. Beaucoup. En revanche, il assure qu'il a toujours été sobre lorsqu'il montait sur scène par respect pour le public. C’était une fois les projecteurs éteints qu'il avait encore le goût de faire la fête. Comme il le dit lui-même, il n'était pas capable de prendre juste un verre.

«Après un bon show, tu n'as pas envie de sortir de cette zone. Il y a une certaine gestion émotionnelle à faire», dit-il. S'il avait à choisir le titre de sa biographie, ce serait Voies de fait envers moi-même.

«Je n'ai pas fait de mal aux autres, mais plutôt envers moi. Par contre, je ne regrette rien», a tranché l'homme de 47 ans, qui a habité près de cinq ans à Victoriaville et trois ans à Daveluyville. Des années rock'n'roll comme il l'a souligné.

C'est après sa séparation, il y a deux ans, qu'il a cessé de boire. «Au lieu de boire ma peine, j'ai fait le contraire. C'était mieux pour mon entourage et pour moi. Si je n'avais pas arrêté de boire, ça n'aurait pas été drôle…Peut-être qu'un jour je serai capable de boire une bière, mais pour l'instant je préfère boire de la musique», a-t-il imagé.

Tantôt avec Kaïn, tantôt avec La Chicane, et avec Brigitte Boisjoli, le musicien a un été chargé devant lui et il s'en réjouit. «J'ai de la fatigue, mais c'est une bonne fatigue et c'est sur la scène que je recharge mes batteries. Je ne ferais rien d'autre dans la vie que de jouer de la musique.»

Aujourd'hui, il apprécie le temps de qualité que sa sobriété lui apporte. Il aime particulièrement le temps passé avec ses trois enfants.

Un nouvel album en septembre

Le 15 septembre, Kaïn lancera l'album Welcome bonheur. Un album terminé depuis quelques mois déjà et Éric Maheu a hâte de le voir sur les tablettes des magasins.

«On se sent super bien par rapport à cet album. On l'a fait avec beaucoup de fun et ça se sent»