Sections

Arts de la rue : une œuvre réussie et vivante


Publié le 12 août 2017

La nouvelle murale et son concepteur, Christian Caron.

©TC Média - Jean-François Fecteau

Une nouvelle murale aux couleurs vivantes orne désormais l'un des murs du commerce Place Bureau de Saint-Georges. L'œuvre a été réalisé par les artistes visuels, Christian Caron et Geneviève St-André dans le cadre de la troisième édition des Arts de la Rue.

Ce concours organisé par la Ville de Saint-Georges qui se veut de valoriser l'art public s'est échelonné du 21 juillet au 6 août inclusivement. Christian Caron, concepteur principal de la fresque de 12 pieds par 80 pieds. «Je suis bien heureux de l'allure de celle-ci, c'est vivant et coloré. Je suis satisfait, et je crois qu'il s'agit de ma plus belle murale», partage l'artiste visuel natif de Saint-Prosper.

La nouvelle murale et son concepteur, Christian Caron.
TC Média - Jean-François Fecteau

M. Caron et son assistante ont mis plus de 235 heures de travail pour peindre, principalement au pinceau, la murale à travers diverses conditions métérologiques. Il y a eu un soleil de plomb, un peu de pluie et un dernier dimanche était particulièrement froid. Ajoutons que M. Caron a utilisé ses vacances de son travail de graphiste pour participer à cette troisième édition des Arts de la rue.

La propriétaire comblée

Francine Bureau, propriétaire de Place Bureau, est plus que satisfaite du résultat final. «Je suis très contente. Elle est très belle et totalement différente de l'ancienne. J'aime surtout le clin d'œil fait à ma boutique (avec la pièce d'échec et le cube Rubik), mais aussi aux cyclistes du Tour de Beauce, aux courses de bateaux-dragons, aux passerelles ainsi qu'aux bâtisses de notre centre-ville», commente Mme Bureau.

Avec ce genre d'efforts d'embellissement et de revitalisation. la municipalité et plusieurs acteurs de la communauté changent peu à peu le visage du centre-ville selon Mme Bureau. Elle cite notamment le projet de réfection du mur de soutènement de la Promenade Redmond et la construction de 15 immeubles à logements qui a nécessité la démolition de vieilles maisons de la 1re Avenue. «C'est rare que la beauté s'installe sans dérangement. Ce n'est que du positif. Je pense que la perception des gens à propos du centre-ville change pour laisser place à une nouvelle dynamique», croit Mme Bureau.

Elle ajoute que la population se réapproprie davantage son centre-ville.

L'ancienne murale devait être remplacée

Le commerce Place Bureau de la 1re Avenue.
Tc Média - Jean-François Fecteau

La nouvelle murale de Place Bureau est plus petite que l'ancienne afin qu'elle soit plus durable. L'eau et le vent avaient endommagé l'œuvre peinte au milieu des années 2000 par Mme Bureau. Les organisateurs des Arts de la rue ont contacté à temps Mme Bureau pour refaire la murale alors qu'elle planifiait déjà la réalisation d'un nouveau mur extérieur sans fresque. Deux semaines plus tard, les organisateurs auraient dû se trouver un autre emplacement pour le concours.

Ajoutons que la propriétaire songe aussi à un concept novateur pour refaire devanture de son magasin dans un avenir rapproché.