Sections

Le FunFest Weekend a rocké la Place de l'église


Publié le 14 août 2017

Plus de 4500 visiteurs ont passé les tourniquets du Funfest Weekend tenu du 11 au 13 août à la Place de l'église de Saint-Georges. La cinquième édition proposait 18 spectacles dont une prestation bien attendue de Martin Fontaine.

L'artiste qui personnifie Elvis Presley depuis 20 ans au Québec était la principale tête d'affiche du festival samedi soir au Tropicana Night Club. Présentant son spectacle <I>Sur la route de Memphis<I>, Martin Fontaine s'est amusé comme un fou sur scène afin de divertir les spectateurs venus d'aussi loin que de Montréal, de l'Outaouais, de l'Abitibi, et même de la Gaspésie.

«La popularité de Martin Fontaine nous a permis d'avoir un rayonnement à l'échelle provinciale pour un évènement modeste comme le nôtre avec un budget de moins de 100 000 $», se réjouit, Dany H. Poulin, directeur de la programmation.

Concerts payants à guichets fermés

Si les concerts présentés en salle du vendredi au dimanche ont tous affiché salle comble, les spectacles gratuits n'ont pas attiré les foules escomptées des organisateurs. Divers facteurs, dont la multitude d'événements présentés le week-end dans la région et la météo, n'ont pas joué en la faveur du FunFest.

Vendredi, les orages ont forcé la suspension d'un concert pendant de longues minutes. La meilleure foule devant la scène extérieure a été enregistrée le samedi soir lors de la présentation des concerts du Dave Lewis Band et des Ticky Jones. Pour ce groupe beauceron, il s'agissait de l'unique prestation dans des festivals d'été en région. D'autres artistes locaux ont foulé cette scène, soit Crossroad avec Daniel Bégin la veille.

Dimanche soir, The Blushing Brides ont clôturé le festival avec un hommage aux Rolling Stones, mais devant une foule dispersée se désole M. Poulin. Cette formation de renom n'avait pas joué à Saint-Georges depuis 25 ans, mais a récemment salle comble au Club Soda.

Aux dires de M. Poulin, la qualité des groupes n'a pas fait défaut, mais il y a des questions à se poser sur le manque d'intérêt des festivaliers à se présenter à des concerts gratuits à Saint-Georges. Il se console que la nouvelle formule de l'Oasis, qui mettait en vedette, Bo Reissett, a été très appréciée des festivaliers entre les spectacles du Tropicana Night Club et les spectacles extérieurs.

Avant de confirmer le retour du FunFest pour la prochaine année, le directeur de la programmation mentionne que des pourparlers doivent avoir lieu avec la Ville de Saint-Georges, qui était partenaire de l'événement.