La SQ changera sa façon de surveiller les autoroutes


Publié le 16 février 2017

La SQ croit pouvoir assurer une couverture homogène des autoroutes du Québec.

©TC Média - Archives

D'ici la fin de l'automne, la Sûreté du Québec achèvera sa refonte de sa desserte autoroutière partout en province. Des changements sont donc à prévoir dans cinq postes en Chaudière-Appalaches.

Concrètement en région, les MRC de Montmagny, de Lotbinière, de La Nouvelle-Beauce et de Beauce-Sartigan auront des postes mixtes et auront la responsabilité d'effectuer la surveillance des autoroutes de leur territoire respectif. Le poste autoroutier de la Chaudière-Appalaches, situé à Saint-Nicolas, n'aura donc plus à couvrir ceux-ci. Les actions de celui-ci seront concentrées sur la Rive-Sud.

Cela signifie notamment que le poste de la MRC Nouvelle-Beauce effectuera la surveillance de 68 kilomètres de l'autoroute 73, et ce, jusqu'au kilomètre 53. Celui de Beauce-Sartigan aura sous sa responsabilité le dernier tronçon de Notre-Dame-des-Pins jusqu'à Saint-Georges.

«Cela nous permettra à toute heure de la journée d'avoir une meilleure desserte au niveau de l'autoroute, d'avoir une meilleure proximité aux événements, de réduire nos temps d'intervention et d'augmenter notre capacité opérationnelle dans nos régions», a expliqué le lieutenant Jason Allard de la SQ.

Ces changements, qui auront lieu en Chaudière-Appalaches, s'appliquent aussi à la grandeur de la province. La restructuration occasionnera la fermeture de deux des sept postes autoroutiers soit Drummondville et Rivière-du-Loup. En revanche, le nombre de postes mixtes passera de 12 à 32.

«Il n'y a aucune perte d'emploi, le but étant de mieux déployer les ressources, améliorer le service à la clientèle, améliorer les processus de travail avec les effectifs en place. Cela ne se fait pas au détriment des MRC ni encore pour dénuder les postes du territoire. Au contraire, c'est de faire mieux avec ce qu'on a», poursuit M. Allard.

Questionné à l'effet si la surveillance policière des autoroutes sera accrue avec ces changements, il affirme que «nous allons avoir une couverture plus homogène sur l'ensemble des territoires».

D'ici la fin de l'automne, la réorganisation de la desserte autoroutière sera complétée selon Lt Allard. D'ici là, la SQ devra veiller à l'attribution des postes parmi son personnel, la formation des policiers qui interviendront sur l'autoroute.

Soulignons que ces changements viennent appuyer la démarche de modernisation de la couverture policière qui a permis la création de centres de services administratifs au Québec dont en Beauce-Sartigan.