Sections

Deux accusés en matière de stupéfiants condamnés à l'emprisonnement


Publié le 10 octobre 2017

Chantal Blais et Israel Dubé ont été respectivement condamnés à 13 et 30 mois d'emprisonnement.

©Depositphotos, Kuzmafoto

Deux personnes faisant face à des accusations en matière de stupéfiants ont été condamnées à l’emprisonnement le 10 octobre au palais de justice de Saint-Joseph.

Deux personnes faisant face à des accusations en matière de stupéfiants ont été condamnées à l’emprisonnement le 10 octobre au palais de justice de Saint-Joseph.

D’abord, Israel Dubé, âgé de 38 ans, passera les 30 mois derrière les barreaux. L’homme a été reconnu coupable de trafic de stupéfiants par le juge Carol St-Cyr.

En plus de la peine de deux ans et demi, il lui sera interdit de posséder une arbalète, une arme à feu ou toute autre arme à autorisation restreinte ou prohibée ainsi que des munitions pour les dix prochaines années.

Rappelons que Dubé, ainsi que deux autres individus, avait été arrêté le 20 septembre dernier lors de deux perquisitions qui avaient eu lieu sur la 120e Rue et la 3e Avenue à Saint-Georges. Plus de 200 comprimés de méthamphétamine et quelques grammes de cannabis avaient été retrouvés par les policiers à l’endroit où il se trouvait.

L’un des deux autres individus, Patrick Breitfield, a comparu le même jour. Il reviendra en cour le 9 janvier.

Pour plus de détails concernant ce dossier, consultez l’article «Deux perquisitions de stupéfiants à Saint-Georges».

Dans un autre dossier, Chantal Blais, 50 ans de Saint-Benoît-Labre, a reçu une sentence de 13 mois d’emprisonnement alors qu’elle était accusée de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic et de possession simple.

Tout comme Dubé, elle ne pourra posséder d’armes au cours des dix années suivant sa libération. Elle devra également respecter une période de probation de trois ans et un suivi de deux ans.

La quinquagénaire a purgé l’équivalent de deux mois en détention provisoire. Il lui reste donc 11 mois à faire.

Rappelons que la récidiviste avait été arrêtée en compagnie d’un homme de 23 ans à la suite d’une perquisition le 13 septembre dans une résidence de Saint-Honoré-de-Shenley.

Sur place, plus de 600 comprimés de méthamphétamine, près de 70 grammes de cannabis avaient entre autres été saisis. Plus de détails sont disponibles dans l’article «Une récidiviste en matière de stupéfiants est de nouveau arrêtée».