Un trafiquant de Saint-Georges écope de 23 mois de prison


Publié le 14 février 2017

Ce sera la prison pour Anthony Gilbert de Saint-Georges.

©Justice - Depositphotos_kuzmafoto

Anthony Gilbert, 36 ans, de Saint-Georges a été condamné le 13 février à 23 mois de pénitencier en lien avec sept accusations liées au trafic de stupéfiants, de recel de moins de 5000 $ et de non-respect de ses conditions de liberté surveillée.

Le juge Jean Asselin lui a aussi servi une période de probation de deux ans suivant sa peine d'emprisonnement. Il ne pourra pas posséder d'arme pour les dix prochaines années.

Le 1er février dernier, les policiers de la SQ de la MRC de Beauce Sartigan ont arrêté Gilbert ainsi qu'une résidente de 51 ans, qui a été libérée sous promesse de comparaître, lors de la perquisition de son domicile. Sur place, les policiers ont trouvé 370 comprimés de médicaments sous ordonnance, une trentaine de comprimés de méthamphétamines, 350 $ et une cartouche de cigarettes de contrebande.

Connu du milieu judiciaire, il avait écopé d'une sentence d'emprisonnement de 10 mois et 15 jours et d'une probation de 12 mois en 2015. Cette sentence était liée à une introduction par effraction dans une résidence de Saint-Sylvestre à l'été 2014.

Depuis qu'il est majeur, Gilbert compte près d'une trentaine d'antécédents dont certain liés au trafic de stupéfiants. Ce dernier avait d'ailleurs été arrêté avec une trentaine d'autres individus en 2010 lors de la vaste opération policière Flèche visant à démanteler un réseau de vente de cocaïne et de méthamphétamines qui sévissait à Saint-Georges et dans la Beauce-Appalaches.