Sections

Délit de fuite mortel: la faute à la voiture?


Publié le 6 juillet 2017

Michel Bélanger-Morin

©TC Media – Archives

Accusé de conduite dangereuse, de négligence criminelle et de délit de fuite causant la mort et des lésions corporelles, Michel Bélanger-Morin de Saint-Georges a donné le mandat à son avocate Jessica Bernard de faire expertiser sa voiture. La requête a été faite le jeudi 6 juillet dernier au Palais de Justice de Saint-Joseph.

Rappelons que l'homme de 25 ans est soupçonné d'avoir fauché un piéton le lundi 20 mars à Saint-Georges et de ne pas s'être arrêté après l'accident, causant ainsi la mort de Gabriel St-Laurent, 52 ans de Saint-Georges, et des lésions corporelles à sa conjointe, Manon Brunelle.

Aux dires de Me Bernard, les résultats de l'expertise influenceront grandement la suite du procès, car son client pourrait être déclaré non responsable. La date de l'enquête préliminaire sera connue le 31 août.

Étant donné la gravité des infractions reprochées, et puisque l'accusé n'avait aucune garantie à offrir, il a renoncé à la tenue de l'enquête sur remise en liberté. Bélanger-Morin demeurera donc détenu jusqu'à la fin des procédures.