Le Cool FM sera encore plus fort la saison prochaine


Publié le 25 avril 2017

Dean Lygitsakos a vu de belles choses sur la glace durant la saison et les séries.

©TC Media - Simon Busque

Est-ce que le Cool FM gagnera la Coupe Vertdure à court terme ? Dean Lygitsakos reste persuadé que la formation ne pourra que s’améliorer avec le temps.

À sa deuxième saison comme entraîneur-chef et directeur général, il a constaté une énorme différence au niveau des performances de l’équipe.

Notre talon d’Achille reste notre incapacité à marquer plusieurs buts dans un même match. On devra travailler là-dessus et discuter avec les joueurs actuels pour savoir s’ils veulent revenir.

Dean Lygitsakos, entraîneur-chef et directeur général

«On a connu un excellent repêchage et une bonne période de recrutement. Plusieurs joueurs ont eu des rôles élargis, car mon système de jeu est axé sur une défense et une offense collective. Des vétérans comme Cloutier (Kevin) se sont jetés devant la rondelle pour bloquer des lancers», mentionne-t-il.

Le Cool FM a terminé le calendrier régulier au troisième rang, mais s’est incliné en quart de finale contre l’Assurancia de Thetford Mines en cinq rencontres. Gagnant ensuite la série de repêchage contre les 3L de Rivière-du-Loup, Saint-Georges a baissé pavillon en cinq matchs aux dépens des Marquis de Jonquière.

«J’espérais qu’on se rende en finale. La plupart des matchs ont été serrés, mais les blessures et la maladie nous ont fait mal en séries. L’absence de Charette (Francis) et Nolet (Martin) a fait une différence et Pokulok (Sasha) était très malade. On a joué des matchs à seulement18 gars à quelques occasions», précise Lygitsakos.

Gardiens et coups de coeur

Faisant confiance à Pier-Olivier Pelletier devant le filet contre l’Assurancia, Dean Lygitsakos a donné cette responsabilité à Mathieu Dugas pour les rondes suivantes.

Yannick Tifu.

«Beaucoup de gens ont critiqué P-O injustement. Un gardien de but reçoit toujours les fleurs et le pot, qu’importe ce qui arrive. Lui et Dugas ont une belle chimie et j’ai confiance en eux», confirme-t-il.

Par rapport au reste de l’alignement, Dean Lygitsakos est particulièrement satisfait de Yannick Tifu et Tommy Veilleux. Premier choix au repêchage, Tifu a terminé au sommet des pointeurs de l’équipe en saison et séries.

«C’était une acquisition de taille pour notre offensive. Quant à Tommy, il s’est adapté à la vitesse du jeu de la ligue après plusieurs efforts. J’ai choisi d’investir dans le talent local avec lui (natif de Saint-Odilon). Il a quand même juste 21 ans», rappelle Lygitsakos.

Repêchage et partisans

Dean Lygitsakos se prépare maintenant en vue du prochain repêchage de la LNAH qui se tiendra le 17 juin à Sorel-Tracy.

Tommy Veilleux.
TC Média - Jean-François Fecteau

«Notre talon d’Achille reste notre incapacité à marquer plusieurs buts dans un même match. On devra travailler là-dessus et discuter avec les joueurs actuels pour savoir s’ils veulent revenir», dit-il.

Ce dernier souhaite toujours occuper les fonctions d’entraîneur-chef et directeur général pour la campagne 2017-2018. Étant donné la bonne santé financière de l’équipe, les partisans n’ont plus à craindre si le Cool FM reviendra ou non dans la LNAH chaque saison.

«La formation est ancré solidement dans la communauté. C’est notre plus grosse victoire. Il y a une belle solidarité chez les administrateurs de la concession», conclut-il.