Sections

De meilleures infrastructures pour développer le soccer à Saint-Georges


Publié le 23 août 2017

Le dernier festival de soccer tenu en août témoigne que le sport est en santé à Saint-Georges. La Ville devra se munir d'un stade de soccer intérieur pour favoriser le développement de joueurs de niveau compétitif d'après Michel Garneau, directeur général sortant de l'Association de soccer mineur.

Cet été, l'Association comptait 85 équipes au volet récréatif et 17 autres inscrites au volet compétitif, incluant les équipes seniors. «Pour le nombre de matchs et de jeunes inscrits dans le volet récréatif, c'est super. Mais à Saint-Georges, nous sommes gâtés l'été avec des plateaux sportifs incroyables. La Ville fait tout un travail pour nous donner les services, dont l'entretien de ces terrains. Les petits jouent simultanément sur 22 terrains le lundi soir. Ça prend beaucoup de monde, mais c'est une belle réussite à ce niveau. Il faut espérer que nos infrastructures s'améliorent pour que nos joueurs puissent continuer de se développer l'hiver», commente M. Garneau.

«La Ville est au courant de nos besoins. Je crois que nous sommes rendus là. À Québec, ils sont rendus avec sept stades. Ici, on pratique dans de petits gymnases. Ça a des répercussions sur les joueurs. Nous ne pratiquons qu'une fois par semaine alors qu'à Québec ils pratiquent à deux reprises. En partant, nous accusons un retard technique», insiste M. Garneau.

Il n'y a pas que le retard technique qui pose problème, mais également les déplacements à l'extérieur. «Les parents se déplacent beaucoup à l'extérieur l'hiver. Au compétitif, nous pouvons voyager de 25 à 30 fois à Québec pour nos matchs. Si nous pouvons couper le nombre de sorties à l'extérieur, ça va faire en sorte que plusieurs voudront faire du compétitif. Tout va s'enchaîner ensuite», pense le directeur général sortant.

Convaincu que Saint-Georges pourra se doter un jour d'une telle infrastructure, M. Garneau, lui-même parent, rappelle que cela aurait de belles retombées pour le développement du soccer, de plusieurs autres sports et des retombées économiques pour la région.

Un nouveau directeur bientôt

Michel Garneau délaissera son poste de directeur général de l'Association pour retourner à ses anciennes amours à la Commission scolaire Beauce-Etchemin en tant que responsable du sport. Un nouveau directeur sera embauché sous peu par l'Association.