Un budget responsable selon le député Samuel Poulin

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un budget responsable selon le député Samuel Poulin
Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a déposé le 25 mars un budget pour l’année 2021 « responsable et bon pour la Beauce », selon le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin.

Trois projets qui touchent spécifiquement la circonscription de Beauce-Sud se retrouvent sur la liste du Plan québécois des infrastructures 2021-2031, soit le prolongement de l’autoroute 73 sous la forme d’une voie de contournement jusqu’à la sortie de Saint-Georges, la maison des aînés à Saint-Martin et le complexe sportif de Saint-Georges, qui comprend notamment une piscine semi-olympique.

« Nous en sommes à finaliser les derniers détails pour le complexe sportif. La première pelletée de terre aura lieu ce printemps », indique M. Poulin. Une autre annonce pour le lancement officiel des travaux de construction de la maison des aînés devrait avoir lieu ce printemps également selon le député de la Coalition avenir Québec.

Malgré le déficit record de 15 G$ pour l’année 2020-2021 et le fait de prendre sept ans pour revenir à l’équilibre budgétaire au lieu de cinq comme ce qui est prévu par la Loi, M. Poulin estime qu’il s’agit d’un budget responsable. « Oui on prend sept ans, mais cela vise à protéger le portefeuille des familles et à maintenir les services dont nous avons besoin et auxquels nous avons droit », affirme-t-il.

De plus, plusieurs investissements sont prévus en éducation et en santé, dont 1,5 G$ sur cinq ans pour la persévérance et la réussite scolaire pour tous les niveaux d’éducation et 10,3 G$ en santé, dont 2,9 G$ cette année seulement. « Pour nous, le plus important est les services et le fait que les contribuables n’aient pas à payer plus », indique M. Poulin.

Économie

Le gouvernement prévoit investir massivement pour stimuler l’économie, incluant les projets mentionnés plus haut pour Beauce-Sud. « Cela va améliorer d’une certaine façon nos revenus », ajoute-t-il.

Le budget prévoit également de l’aide pour les PME. Dans un premier temps, leur taux d’imposition diminuera de 4 % à 3,2 %, le même qu’en Ontario.

Un investissement de 4 G$ est prévu pour accélérer la croissance et la transition vers ce que M. Poulin appelle la nouvelle économie, plus tournée vers le numérique. Une somme de 167 M$ a aussi été annoncée pour des secteurs stratégiques, dont l’industrie forestière.

« Nous investirons énormément d’argent pour les entreprises manufacturières et pour consolider les emplois », mentionne le député.

Aînés

Le ministre Girard a aussi annoncé des mesures pour les aînés, notamment une hausse du crédit d’impôt, de 35 à 40 % sur cinq ans, pour ceux qui demeurent en résidences privées pour aînés (RPA). Aussi, 388 M$ sont prévus pour assurer la pérennité des services offerts dans les RPA.

« Les aînés vont avoir plus d’aide pour leur loyer, ce que je considère comme une très bonne nouvelle », commente M. Poulin.

Le budget comprend également une bonification du crédit du maintien à domicile. Ce crédit prévoit une aide fiscale de 5 % du loyer pour des dépenses admissible.

Depuis son entrée en vigueur en 2008, le montant mensuel maximal utilisé pour calculer l’aide fiscale était de 600 $. Le gouvernement caquiste l’augmentera à 1200 $ à compter du 1er janvier 2022.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martine
Martine
1 mois

Très bon budget. Il va passer à l’histoire dans le cadre de la pandémie m-o-n-d-i-a-l. Pas juste ici.