La Fondation du coeur se fixe un objectif de 100 000 $ pour sa campagne annuelle

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
La Fondation du coeur se fixe un objectif de 100 000 $ pour sa campagne annuelle
Le président de la Fondation du coeur, Denis Bolduc, les ambassadeurs de la campagne 2019 de la Fondation, Daniel Drouin, Hélène Francoeur et Anne-Marie Rodrigue, ainsi que la directrice générale de la Fondation, Marie-Andrée Giroux. (Photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy)

La Fondation du cœur Beauce-Etchemins s’est fixé un objectif de 100 000 $ dans la cadre de sa campagne annuelle dont le lancement a eu lieu le 5 avril au Pavillon du cœur Beauce-Etchemins.

L’argent amassé servira à financer trois nouveaux projets du Pavillon, soit la mise en place d’un programme postcancer pour aider les personnes en rémission à retrouver de saines habitudes de vie, l’implantation d’une clinique d’obésité, ainsi que d’un programme de téléréadaptation. Ces trois projets seront lancés cet automne ou au début de la prochaine année.

Le Pavillon a décidé d’implanter le projet postcancer pour les personnes en rémission d’un cancer qui souhaitent retourner sur le marché du travail ou aux études. Les participants seront d’abord évalués. Puis, un programme personnalisé leur sera préparé. Des séances d’entraînement en groupe, de même que des ateliers de partage entre les participants seront aussi prévus.

«Des gens ont bénéficié de nos services au cours de la dernière année et nous avons vu que cela avait été très bénéfique pour eux», indique le président de la Fondation, Denis Bolduc.

Pour ce qui est de la clinique d’obésité, M. Bolduc précise qu’une équipe multidisciplinaire sera formée et travaillera de concert avec les médecins de la région pour contrer cette problématique.

Quant au programme de téléréadaptation, il a pour but de rendre accessibles les enseignements offerts par le Pavillon aux gens qui ne peuvent se rendre sur place, que ce soit en raison de la distance ou de leur travail. «Nous pourrons leur envoyer un lien qui les mènera à la vidéo. Ils auront alors un délai de 48 heures pour la regarder», explique la kinésiologue du Pavillon, Catherine Morin.

Un trio d’ambassadeurs

Trois ambassadeurs se sont associés à cette campagne 2019. Il s’agit du propriétaire de Chronocité, Daniel Drouin, de l’interniste au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, la docteure Hélène Francoeur, et de la propriétaire des IGA Rodrigue et filles ainsi que Rodrigue et Groleau, Anne-Marie Rodrigue.

Chacun d’eux contribuera à amasser des fonds pour atteindre l’objectif. De plus, des ententes corporatives signées avec différentes entreprises assurent déjà la Fondation d’amasser 50 000 $.

Il est possible de faire un don à la Fondation du cœur en ligne sur son site Internet, par téléphone, au 418 227-1843, ou en se rendant directement à leurs bureaux, situés sur le boulevard Dionne.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des