Une table ronde pour démystifier l’exportation vers les États-Unis

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Une table ronde pour démystifier l’exportation vers les États-Unis
Les experts américains ont présenté les rouages de l'exportation aux États-Unis lors d'une table ronde à laquelle participaient une quinzaines d'entrepreneurs de la région. (Photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy)

Dix experts américains ont détaillé le fonctionnement de l’exportation lors d’une table ronde organisée dans le cadre de l’événement Les grands explorateurs Corex de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et de Développement PME (DPME), en partenariat avec la Chambre de commerce de Saint-Georges (CCSG) le 9 mai au Georgesville.

Une quinzaine d’entrepreneurs de la région ont pris part à cette rencontre dans le cadre de laquelle ces personnes provenant de l’État de New York ont donné des conseils aux Beaucerons.

«Chaque expert avait son champ d’expertise, que ce soit les finances, les douanes, la loi, l’immigration, etc. Après la table ronde, des rencontres individuelles ont été organisées pour ceux et celles qui le souhaitaient», indique la coordonnatrice aux événements et aux communications de la CCSG, Marilyne Gilbert.

Celle-ci précise également que les entrepreneurs ont reçu les coordonnées des experts si jamais ils ont besoin d’obtenir plus d’informations dans le futur.

Un second événement sur le thème de l’exportation a eu lieu sur l’heure du dîner. Une soixantaine de personnes s’y sont inscrites.

Ce dîner-conférence sera animé par le chroniqueur économique à ICI Radio-Canada Première et au journal Les Affaires, René Vézina. Il était accompagné sur scène par Charles Dutil, Benoît Plante-Pellerin et Ghislain Demers, respectivement des entreprises Manac (Saint-Georges), Industries P. F. (Saint-Martin) et Umano Medical (L’Islet).

Ces trois compagnies ont comme point en commun de se démarquer sur le marché international. «Les panellistes ont donné des conseils aux entrepreneurs pour exporter leurs produits en plus de parler de leur stratégie et de leur expérience», ajoute Mme Gilbert.

Finalement, la journée s’est conclue sur une conférence du professeur titulaire de droit international économique à la Faculté de droit de l’Université Laval, Richard Ouellet, et du chercheur à l’Observatoire sur les États-Unis à la Chaire Raoul-Danduran, Rafael Jacob.

Ces derniers ont expliqué les changements qu’a apportés le nouvel Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM), qui remplace désormais l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). «Le nouvel accord commercial a apporté plusieurs changements, notamment au niveau de l’acier et du bois», donne en exemple Mme Gilbert.

De plus, MM. Jacob et Ouellet ont aussi traité des relations commerciales entre le Canada et les États-Unis et les enjeux qui gravitent autour de ces relations.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des