Autobus Breton: le trajet entre Saint-Georges et Québec sera maintenu

Autobus Breton: le trajet entre Saint-Georges et Québec sera maintenu

Le terminus d'Autobus Breton est situé sur la promenade Chaudière, à Saint-Georges.

Crédit photo : L'Éclaireur Progrès - Archives

Le service de transport interurbain offert par Autobus Breton entre Saint-Georges et Québec, qui devait disparaître le 31 décembre, se poursuivra finalement jusqu’en 2020.

À lire également : «Quelque 700 signatures pour la poursuite du transport interurbain chez Autobus Breton»

Les MRC Beauce-Sartigan et Nouvelle-Beauce avaient rendues publiques leurs décisions favorables au maintien du service au cours des dernières semaines. Il avait alors été convenu de respectivement soutenir la compagnie à raison de 20 000 $ et de 9950 $ par année pendant trois ans.

Les élus de la MRC Robert-Cliche, quant à eux, n’avaient pas encore statué sur la possibilité de financer à nouveau l’entreprise beauceronne pour une deuxième année consécutive.

C’est hier soir, le mercredi 14 novembre, que la majorité des maires de cette municipalité régionale de comté ont adopté une résolution prévoyant l’octroi d’une subvention pour les trois prochaines années. Six personnes se sont montrées en faveur de la proposition, tandis que trois autres ont indiqué leur défaveur.

«Le montant de notre contribution sera établi selon le prorata de la fréquentation annuelle attribuable au secteur Robert-Cliche, soit plus ou moins 19% de la subvention totale des trois MRC», explique le directeur général de la MRC Robert-Cliche, Jacques Bussières.

L’apport de cette MRC serait alors d’environ 7000 $ par année, «soutien financier semblable à celui de l’année dernière», selon M. Bussières. À noter que le financement des MRC de la Beauce sera renouvelé sur une période de trois ans, comprise entre 2018 et 2020.

«La somme remise à Autobus Breton couvrira l’intégralité du programme d’aide au développement du transport collectif mis en place par le gouvernement libéral, jusqu’à ce qu’il soit peut-être révisé par la Coalition Avenir Québec d’ici 2021», informe le directeur général adjoint de la MRC Beauce-Sartigan, Luc Bergeron.

Rappelons que les trois MRC pourront recevoir une somme égale au triple de leur contribution de la part de Québec, jusqu’à concurrence de 150 000 $.

Un plus grand déficit à combler

Bien que ces différents octrois lui permettent dorénavant d’assurer la pérennité de son circuit interurbain, M. Breton estime qu’il reste encore du travail à faire en ce sens.

«Il manque environ 20 000 $ pour pallier à la totalité de notre déficit d’opération anticipé, donc 5000 $ de l’ensemble des MRC que le gouvernement triplerait par la suite», mentionne le principal intéressé.

Le propriétaire assure qu’il travaillera pour aller chercher l’argent supplémentaire et qu’il mettra son grain de sel afin d’augmenter sa clientèle. Il prévoit notamment offrir «des forfaits et des billets à rabais pour les achats effectués à l’avance».

Il tient d’ailleurs à remercier Amélie Carrier (à ne pas confondre avec la journaliste de l’Éclaireur Progrès) pour le succès de sa pétition qui a atteint les 877 signatures, ainsi que Claude Morin, maire de Saint-Georges, Samuel Poulin, député de Beauce-Sud, et Luc Provençal, député de Beauce-Nord, pour l’aide qu’ils lui ont fournie quant à l’évolution du projet.

Notons que pour 2017-2018, ce sont 7133 passagers qui sont montés à bord des autobus à Saint-Georges, 1308 à Beauceville, 922 à Saint-Joseph, 2237 à Sainte-Marie, 337 à Scott et quatre à Lévis, pour un total de 11 941 usagers l’an dernier.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Marthe Lajoie Recent comment authors
Marthe Lajoie
Invité
Marthe Lajoie

C’est fantastique. Merci à Amélie Carrier pour la pétition.