Allier l’éducation et l’économie pour développer la région

Allier l’éducation et l’économie pour développer la région

Le comité de gestion du Savoir Affaires Beauce a dévoilé les détails entourant la tenue de l’événement.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy

Près de 50 étudiants postdoctorants rencontreront une soixantaine d’entrepreneurs de la Beauce et des environs afin de proposer des projets novateurs pour le développement économique de la région dans le cadre du Savoir Affaires Beauce.

L’événement aura lieu du 28 mai au 1er juin prochain. Chaque journée sera consacrée à l’un des quatre thèmes choisis, soit le développement du tourisme de la vallée de la Chaudière, la valorisation du bois résineux de quatre pieds, la mécatronique dans les entreprises manufacturières et le développement de terres dont le potentiel agricole est sous-exploité.

Ces étudiants seront divisés en six équipes de huit. «Ils auront la journée pour monter un plan d’affaires en présence d’entrepreneurs ou d’investisseurs. Ils devront ensuite le présenter en fin de journée», explique le directeur général du Centre universitaire des Appalaches, Luc Fournier. Chaque jour se déroulera de cette façon, mais le thème sera différent. Le 1er juin, un jury dévoilera les projets gagnants. «Cela n’empêche pas les entrepreneurs ou investisseurs de donner suite à un projet qui n’a pas été choisi par le jury», précise M. Fournier.

Un total de 32 idées seront présentées au cours de la semaine. «Ces projets d’affaires seront exclusifs à la Beauce jusqu’au 1er janvier 2019. Ils deviendront des opportunités d’affaires concrètes les investisseurs et les PME qui cherchent à se diversifier», ajoute le président du conseil d’administration du Conseil économique de Beauce, Rémi Fortin.

Savoir Affaires en sera à septième édition. Lancé en 2011, il invite des étudiants des cycles supérieurs et postdoctorants provenant des dix universités reliées à Université Québec à contribuer au développement d’une région en particulier. Cette année, l’événement aura lieu à Saint-Georges. Pour la première fois, l’Université Laval y participera.

Poster un Commentaire

avatar