Grand rassemblement régional du Parti conservateur à Beauceville

Par Danny Lizotte
Grand rassemblement régional du Parti conservateur à Beauceville
Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, entouré de ses candidats. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Danny Lizotte)

Le samedi 27 août, en journée, le Parti conservateur du Québec (PCQ) a tenu un grand rassemblement régional à Beauceville. Près d’un millier de partisans étaient présents sur l’île Ronde pour entendre le chef Éric Duhaime et rencontrer les candidats de Beauce-Sud, Jonathan Poulin, et Beauce-Nord, Olivier Dumais.

Une foule nombreuse était présente lors du grand rassemblement régional du PCQ. (Photo L’Éclaireur Progrès – Danny Lizotte)

En cette veille du déclenchement des élections, les troupes conservatrices s’étaient donné rendez-vous dans la région. Elles voulaient entendre les discours politiques de leur chef et de leurs candidats. M. Duhaime a été accueilli chaudement par les personnes venues des quatre coins de la Beauce. Il a pris la parole pour galvaniser ses partisans et les rencontrer pour discuter avec eux.

« Les Beaucerons, vous êtes des gens motivés, des bâtisseurs, des entrepreneurs. Vous n’avez jamais attendu le gouvernement pour vous construire, vous croyez en notre vision pour le Québec. Le changement, il va arriver oui par Chauveau, mais aussi par la Beauce », a-t-il déclaré devant une foule enthousiaste.

Jonathan Poulin

Le candidat du PCQ dans Beauce-Sud, Jonathan Poulin, était emballé d’être présent lors de cet évènement politique. Il a réitéré ses principaux thèmes pour la campagne électorale. La gestion du coût de la vie, notamment concernant les taxes et impôts, le système de santé avec un partenariat avec le secteur privé ainsi que la synergie et la collaboration dans la circonscription font partie de ses priorités. « On a un député qui est en chicane avec des maires dans le comté. On a 24 municipalités et des projets qui n’avancent pas. Les chicanes ça devraient être derrière nous », a-t-il souligné.

Poulin contre Poulin

Questionné sur les propos du député caquiste sortant, Samuel Poulin, a l’effet qu’il a vécu à l’extérieur de la Beauce pendant un certain temps, le candidat conservateur s’est défendu. « Moi, je suis allé faire mes études de droit à l’extérieur de la région. On ne donne pas le droit en Beauce. Je ne sais pas s’il le sait le député. Moi, tout le temps de mon université, je revenais tous les étés travailler à la Caisse [Desjardins] du Sud de la Chaudière, à Saint-Georges. Samuel Poulin et moi on a le même âge. Sur nos 30 ans de vie, je suis pas mal sûr que mon code postal a été plus longtemps en Beauce que le sien », a répliqué Jonathan Poulin.

Les candidats conservateurs dans Beauce-Nord, Olivier Dumais, et Beauce-Sud, Jonathan Poulin. (Photo L’Éclaireur Progrès – Danny Lizotte)

Olivier Dumais

Pour sa part, le candidat conservateur dans Beauce-Nord, Olivier Dumais, il veut travailler à trouver des solutions pour régler des problèmes dans le réseau de la santé, notamment en décentralisant vers les régions. « L’argent doit suivre le patient, c’est bien important », a-t-il dit. Il souhaite également soutenir l’économie en donnant plus d’argent aux citoyens et aider à contrôler l’inflation. Finalement, la crise du logement dans les régions le préoccupe. « Il y a un gros manque de logements pour accueillir les travailleurs immigrants mais même pour loger notre propre monde », a-t-il souligné. Rappelons que M. Dumais est l’actuel maire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Roy
Michel Roy
5 mois

Presque tous les maires de Beauce-Sud (quasi-totalité) étaient à l’annonce de candidature de Samuel en mai dernier. Ça deviens des raccourcis de la part du candidat de Duhaime. Les gens n’aiment pas ça surtout envers un député sortant qui a livré plus que tous les anciens députés.