Un siècle et demi d’histoire militaire au Régiment de la Chaudière

Un siècle et demi d’histoire militaire au Régiment de la Chaudière

Un défilé a lancé les festivités au manège militaire de Beauceville.

Crédit photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins

En 2019, le Régiment de la Chaudière soulignera son 150e anniversaire de fondation. Appartenant au 35e Groupe-brigade du Canada, il rassemble 143 membres reliés aux manèges militaires de Beauceville et Lévis.

À lire aussi : Un régiment impliqué dans la Deuxième Guerre mondiale

Les célébrations ont été lancées le 15 décembre lors du défilé d’inauguration à Beauceville. Lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon était le président d’honneur de la cérémonie. Passant en revue la tenue des réservistes, il a confirmé la promotion de sept membres.

Shawn Boxill, Marc-Edouard Gagnon et Marc-André Lavoie sont maintenant des caporaux. Julian Fozen, Mathieu Lacasse et Théodore Vlad ont obtenu le titre de caporal-chef. Le lieutenant Caroline Roy possède le grade de capitaine.

Des honneurs annuels ont également été remis à des soldats et gradés. «Ce régiment a connu un riche passé au niveau des honneurs reçus. Je suis sûr que votre régiment saura poursuivre sa mission et se démarquer brillamment. Votre dévouement est une belle source d’accomplissement», a dit M. Doyon.

Se faire connaître du public

On associe principalement le Régiment de la Chaudière à la Deuxième Guerre mondiale (voir autre texte), mais ce groupe est aussi l’une des plus anciennes unités d’infanterie des Forces armées canadiennes.

Aujourd’hui, le Régiment de la Chaudière est composé d’étudiants et civils occupant un emploi à temps plein. Les entraînements se déroulent principalement sur deux week-ends par mois.

Lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon présidait le défilé d’inauguration.

«Notre force de réserve collabore avec la communauté, mais des personnes ne savent pas que le Régiment existe toujours», indique le Lieutenant Elaine Jean, responsable des affaires publiques du Régiment de la Chaudière.

Devant public, une cinquantaine de réservistes ont notamment participé à l’opération Arain Amphibie le 14 octobre à Beauceville. Les soldats sont débarqués sur l’Île ronde afin de capturer des ennemis et sauver des blessés se trouvant dans deux bâtiments.

«L’entité est basée sur le principe citoyen-soldat, mais le réserviste peut joindre la Force régulière s’il le souhaite. Des membres du Régiment ont occupé des emplois civils en Afghanistan. Un membre est parti en Lettonie pour une mission d’entraînement», précise le Lieutenant Jean.

Dans ses activités à venir, le Régiment de la Chaudière tiendra entre autres deux défilés à Saint-Georges (9 mars) et Lévis (6 avril). En Beauce, le rassemblement aura lieu au Georgesville avec le Brigadier-général Jocelyn Paul comme président d’honneur, ainsi que plusieurs dignitaires des Premières nations.

Pour en savoir plus sur les activités de célébration ou joindre le regroupement comme réserviste, visitez la page Facebook Le Régiment de la Chaudière ou composez le 1-877-748-3783.

Poster un Commentaire

avatar