Un succès étincelant pour les Grands feux de Saint-Honoré

Par Danny Lizotte
Un succès étincelant pour les Grands feux de Saint-Honoré
Les feux d'artifice lors des Grands feux de Saint-Honoré. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Danny Lizotte)

Malgré deux ans d’absence dû à la pandémie, c’est un succès étincelant pour les Grands feux de Saint-Honoré-de-Shenley. Des milliers de personnes ont participé aux activités pendant la journée du 26 août qui s’est clôturée sous de magnifiques feux d’artifice.

Les festivités ont débuté à 18 h avec la traditionnelle parade dans les rues de la municipalité. De nombreux curieux étaient rassemblés le long du trajet. Chevaux, calèches et autres chars allégoriques défilaient devant les yeux émerveillés des petits et des grands.

Les 2 Frères sur scène. (Photo L’Éclaireur Progrès – Danny Lizotte)

À 20 h, le duo 2 Frères a fait vibrer Saint-Honoré avec son spectacle musical épatant. Une foule considérable s’était rassemblée devant la scène pour se divertir. Des stands de nourriture et de boisson, des ambulanciers et d’autres services étaient sur place pour desservir les gens. « On a un groupe exceptionnel en les 2 Frères », s’est réjoui le coprésident de l’événement, Robin Malenfant.

Le moment magique de la soirée est arrivé vers 21 h 45 avec les splendides feux d’artifice. D’extraordinaires couleurs variées ont éclairé le ciel noir beauceron lors de cette 13e édition des Grands feux de Saint-Honoré. Devant cette merveille pyrotechnique, les spectateurs étaient éblouis.

L’événement s’est terminé avec la présence sur scène de l’artiste Éric Masson. Il était accompagné par ses musiciens. Ils ont endiablé les lieux avec leur musique électrisante.

Une zone famille, à l’intérieur d’un bâtiment, permettait aux enfants de s’amuser dans des jeux gonflables, de se faire maquiller, de participer à des ateliers artistiques et de voir des mascottes.

Au-delà de nos espérances

Une partie de la foule devant la scène. (Photo L’Éclaireur Progrès – Danny Lizotte)

Parmi les gens présents sur le site des Grands feux de Saint-Honoré, certains provenaient d’autres régions de la province. « Ce soir, je peux dire que cela va au-delà de nos espérances », a affirmé M. Malenfant. Selon ses dires, il était trop tôt pour faire un bilan mais s’il se fiait sur le roulement de la vente de nourriture et de boisson il pouvait prédire que l’événement était exceptionnel cette année.

Rappelons que les profits récoltés seront remis à des organismes qui sont venus offrir du bénévolat lors de cette journée festive.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires