24 nouveaux médecins en Chaudière-Appalaches

Serge Lamontagne redaction@lavoixdusud.com

24 nouveaux médecins en Chaudière-Appalaches
Un total de 16 nouveaux postes pour des médecins sont ouverts en Chaudière-Appalaches. (Photo : (Photo Depositphotos))

SANTÉ. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a dévoilé, au cours des derniers jours sur son site Internet, les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour chacune des régions du Québec en 2023.

Le PREM, qui vise à identifier les besoins prioritaires en médecine de famille pour chaque région et pour chacune des MRC, prévoit l’ajout de 412 médecins de famille au Québec l’an prochain. De ce nombre, 24 postes seront ouverts dans Chaudière-Appalaches, soit 16 pour de nouveaux médecins et huit pour des médecins déjà en pratique qui aimeraient changer de région.

Sur son site Internet, le ministère indique qu’il accordera cinq postes, dont quatre pour des nouveaux facturants, au réseau local de santé (RLS) de Beauce, contre deux chacun pour les CLSC de La Nouvelle-Beauce et de Bellechasse (un nouveau facturant et un médecin déjà en pratique à chaque endroit). Fait à noter, aucun nouveau poste ne sera accordé au RLS des Etchemins.

Les autres postes en médecine familiale à pourvoir en Chaudière-Appalaches sont dévolus au territoire du CLSC de Lotbinière (un nouveau médecin facturant), au regroupement des territoires des CLSC des Chutes de la Chaudière et Desjardins (cinq nouveaux médecins et trois déjà en pratique), au RLS de Thetford (deux nouveaux facturants et un médecin déjà en pratique) ainsi qu’au RLS de Montmagny-L’Islet qui pourra accueillir deux nouveaux médecins et un autre déjà en pratique.

Le MSSS rappelle que le PREM 2023 est en vigueur pour la période allant du 1er décembre 2022 au 30 novembre 2023 et que la période initiale de candidature s’échelonnera du 15 au 31 octobre prochain.

Mentionnons enfin, toujours selon des données émanant du site web du ministère, que ces 24 postes représentent un gain appréciable sur le PREM de 2022 qui établissait à sept seulement le nombre de médecins accordés à la région Chaudière-Appalaches, ces postes étant tous consentis à des médecins déjà en pratique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires