Arrivée du bac brun et modifications à la cueillette

Eric Gourde
redaction@beaucemedia.ca

Arrivée du bac brun et modifications à la cueillette
L'arrivée de bacs bruns dans certaines localités et du compostage en général amèneront inévitablement un changement dans les façons de faire des citoyens. (Photo : (Photo Archives))

ORDURES. L’horaire de la cueillette des matières résiduelles pour l’ensemble des citoyens de la MRC Beauce-Centre se fera à chaque deux semaines à compter du 1er janvier, autant pour les bacs roulants que les conteneurs.

Cette nouvelle mesure touchera principalement les résidents de Saint-Victor, de Saint-Joseph-des-Érables et de Saint-Alfred puisque la collecte se faisait une fois par semaine durant l’été, ce qui ne sera plus le cas, en raison de l’arrivée des mesures entourant le compostage.

Le bac brun fera également son arrivée au printemps dans les secteurs urbains des villes de Saint-Joseph-de-Beauce, Beauceville, Saint-Victor et de Saint-Odilon. Celle-ci se fera une fois par mois l’hiver et une fois par semaine l’été, pour les quatre municipalités mentionnées.

Le conseil des maires de la MRC Beauce-Centre a choisi d’instaurer une collecte de matières organiques (bac brun) dans ces périmètres urbains puisque le ministère de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques (MELCC) oblige les organismes municipaux à avoir un système de gestion des matières organiques d’ici 2025, dans le but d’éviter le plus possible le recours à l’enfouissement des déchets.

Les citoyens des secteurs ruraux ne sont pas en reste, car ils peuvent également réduire le volume de leur poubelle grâce au compostage domestique. De nombreux composteurs ainsi qu’un bac de comptoir aux citoyens des municipalités n’étant pas desservies par la collecte ont été distribués à peu près partout. Le coût des composteurs domestiques est défrayé à 80 % par Recyc-Québec et le 20 % restant sera assumé par la MRC Beauce-Centre.

Coûts liés à l’enfouissement

Selon l’entente de la MRC avec le lieu d’enfouissement technique (LET) de Frampton, le coût total pour l’enfouissement était de 150 $ la tonne pour l’année 2022, soit 32,75 $ de plus que l’an dernier. Dans ce 150 $, se retrouve une redevance à l’élimination des matières résiduelles au MELCC de 24,32 $ afin de décourager l’enfouissement et engager de nouvelles mesures de réduction à la source.

Cette redevance passera à 30 $ la tonne le 1er janvier 2023, ce qui explique que la MRC de Beauce-Centre a fait le choix d’aller en appel d’offres pour ses matières résiduelles et qui seront dorénavant acheminées vers Thetford, puisqu’elle bénéficiera d’un coût d’enfouissement inférieur, soit 125 $ la tonne pour les cinq prochaines années. La prise en charge des déchets de la Ville de Beauceville ne débutera toutefois qu’en janvier 2024, celle-ci ayant encore un contrat valide pour la prochaine année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires