Beauce-Sud : Les candidats font leur bilan de fin de campagne

Par Danny Lizotte
Beauce-Sud : Les candidats font leur bilan de fin de campagne
Les candidats dans Beauce-Sud. (Photo : Montage Icimédias)

POLITIQUE. Après plus d’un mois de campagne électorale, les six candidats dans Beauce-Sud font leur bilan à quelques jours du 3 octobre. Même si leur idéologie politique diffère, tous sont d’accord sur l’importance démocratique que les citoyens exercent leur droit de vote.

Jonathan Poulin (PCQ)

Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ), Jonathan Poulin, se réjouit d’avoir intéressé les gens à la politique. De savoir que des électeurs voteront pour la première fois depuis longtemps le rassure. Il est ravi de constater qu’il a réussi à faire connaître son parti politique à la population. « Au début, on [les médias] parlait d’édenté et de complotiste maintenant que les gens me connaissent ils savent que ce n’est vraiment pas le cas. » Le conservateur dit avoir écouté les électeurs, les maires et les entreprises et d’avoir entendu leurs demandes. « Allez voter ! C’est de votre vie de tous les jours qu’on parle. Les jeunes ça vous concerne aussi. »

Samuel Poulin (CAQ)

Pour Samuel Poulin, candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ), il s’agissait de sa première campagne comme député sortant. Il se dit satisfait de ses rencontres avec les citoyens de la circonscription. « Les gens me disent que nous méritons [la CAQ] un vrai mandat. » Il est fier de son bilan et souligne qu’il a livré la marchandise malgré la pandémie de Covid-19. Il réitère qu’il a réussi à amener 300 M $ dans Beauce-Sud. De plus, le caquiste mentionne qu’il est le seul à avoir pris un engagement concernant l’urgence de l’hôpital de Saint-Georges. « Votez ! Il faut être représenté à l’Assemblée nationale, à la table des décisions, c’est important. »

Jean-François Major (PQ)

« Le PQ a toujours été là pour le peuple, pour le défendre. Je serai toujours là pour les Beaucerons », s’est exclamé le candidat du Parti québécois (PQ), Jean-François Major. Ce dernier est heureux de sa campagne électorale car il a réussi à convaincre des gens qui n’avait pas voté pour le PQ depuis 1995 à le refaire cette année. Il a atteint son objectif soit d’augmenter le pourcentage des intentions de vote de son parti dans la circonscription. Le péquiste souligne que sa formation politique était à 2 % et a grimpé jusqu’à 6 %. Il est plus que ravi de la performance de son chef.

Hans Mercier (Parti 51)

Le chef et candidat du Parti 51, Hans Mercier, est satisfait car il a réussi à donner plus de visibilité à son parti politique que lors de la dernière élection provinciale dans Beauce-Sud. De plus, le Parti 51 est parvenu à présenter cinq candidats dans la province. Il s’est aperçu que ses idées entraînaient des répercussions favorables dans la région. « Moi, mon travail de terrain était différent. Par exemple, après le débat de la Chambre de commerce, j’ai échangé avec les gens d’affaires. Ils étaient réceptifs. » M. Mercier espère que les électeurs iront voter le 3 octobre et qu’ils le feront de manière réfléchie.

Olivier Fecteau (QS)

C’est par son candidat, Olivier Fecteau, que Québec solidaire (QS) s’est faire connaître dans la circonscription pendant cette campagne électorale. Il a su intéresser les citoyens aux idées de son parti politique. De plus, il a incité les jeunes à s’intéresser à ces élections provinciales alors que plusieurs n’y portaient aucune attention. Le solidaire a rencontré des organismes, des maires et des entreprises qui lui ont parlé de leurs revendications. Les bénévoles et les événements se sont fait plus nombreux cette fois-ci. « Chaque vote est important. Allez voter ! C’est bon pour la démocratie. Il y a des pays dans le monde qui n’ont pas le droit. »

Antoine Poulin (PLQ)

Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ), Antoine Poulin, considère que la campagne électorale a permis de faire connaître davantage sa cheffe. Il est ravi d’avoir participé au débat de la Chambre de commerce de Saint-Georges car cet événement lui a donné l’opportunité de partager les propositions de son parti. Il a reçu une belle réception de la part des citoyens de Beauce-Sud. De plus, le libéral a pu démontrer qu’il est une personne vraie. « Allez voter ! C’est important pour nos choix de société. […] Je suis inquiet de voir la droite qui monte et un parti qui gouverne par les sondages. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires