Beauce-Sud : Samuel Poulin dévoile ses principaux thèmes électoraux

Par Danny Lizotte
Beauce-Sud : Samuel Poulin dévoile ses principaux thèmes électoraux
Le député sortant et candidat de la CAQ dans Beauce-Sud, Samuel Poulin, en compagnie du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Danny Lizotte)

POLITIQUE. Le député sortant et candidat caquiste, Samuel Poulin, a présenté ses principaux thèmes électoraux dans Beauce-Sud. Les familles, les aînés et le développement régional seront les points sur lesquels il s’attardera davantage.

M. Poulin était en compagnie du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, lors du dévoilement de ses sujets locaux pour les prochaines élections générales québécoises. Les deux politiciens, avant de rencontrer les représentants des médias dans l’édifice Canam-Manac, étaient en visite au Centre de la petite enfance (CPE) Les Petites Bestioles, dans le secteur ouest de Saint-Georges.

« Nous voulons continuer d’en faire plus pour les familles de la Beauce. Certains candidats militent activement pour mettre fin au réseau des services de garde et encore pire, pourraient compromettre des places actuelles à 8,70 $ », s’est exclamé le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Les thématiques électorales

Le candidat de la CAQ, Samuel Poulin, souhaite mettre de l’avant l’importance de préserver le réseau des services de garde dans sa circonscription. Il a souligné que quatre projets sont en cours de réalisation à La Guadeloupe, Notre-Dame-des-Pins, Saint-Honoré et Saint-Prosper. « Concernant Saint-Éphrem, je ne ferme pas la porte ! », a-t-il précisé.

Il a également mentionné qu’avec le vieillissement de la population qui s’accentue, les personnes aînées devront aussi pouvoir compter sur de nouveaux services de santé en Beauce tout en appuyant l’aide à domicile.

En ce qui concerne le développement régional, le député sortant veut appuyer les villages, la ruralité, l’agriculture et le développement de nouveaux projets régionaux. Ceux-ci seront au cœur de sa campagne tout en soutenant les entreprises d’ici vers le virage numérique et l’automatisation dans le but de contrer la rareté de la main-d’œuvre.

La bataille de terrain commence

La présence du Parti conservateur du Québec (PCQ) dérange dans les rangs de certaines formations politiques. Selon les projections de Qc125.com, en date du 25 août 2022, l’écart entre la CAQ et le PCQ était de 5 %. « Je ne prends rien pour acquis. Chaque élection, je travaille comme si j’étais dixième », répond M. Poulin face aux récentes données. « Ce qu’on entend du Parti conservateur m’inquiète », ajoute-t-il. Le caquiste souligne qu’il était là dans les bons et les mauvais moments qu’ont vécus les Beaucerons.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
ALAIN PERRON-GRONDIN
ALAIN PERRON-GRONDIN
3 mois

Vous ne parlez pas encore l’amélioration de vos routes afin de faire des courses par chez vous.Depuis 4 ans qu’avez vous fait pour les routes menant de Courcelles à St Georges dont je ne vais plus depuis 3 ans car je suis écoeuré de faire réparer et aligner mes autos sur vos »routes de colonisations »,brisées, »patchées » Vous devriez prendre rendez-vous avec vos collègues de Frontenac et de Mégantic qui eux croient que l’essor économique commence par des gens qui se rendent sécuritairement chez eux pour commercer.

Michel Roy
Michel Roy
3 mois

Vous faites un excellent boulot monsieur Poulin. Le résumé de votre bilan dans l’Eclaireur est assez clair. Il faut laisser faire les chialeux et antipandemie.

Maxime Bernier qui appui Éric Duhaime va vous aider. Les Beaucerons ne veulent pas être associés aux extrêmes.

https://ici.radio-canada.ca/amp/1907945/quebec-duhaime-bernier-appui-campagne