Convoi de la Liberté 2022: c’est un départ pour le convoi beauceron

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Convoi de la Liberté 2022: c’est un départ pour le convoi beauceron
Le Convoi de la Beauce est parti à 8h du poste frontalier de Saint-Théophile. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier)

Le 28 janvier, le Convoi de la Liberté 2022 a pris son envol à partir du poste frontalier de Saint-Théophile. Au total, plus d’une cinquantaine de camions et d’automobilistes se sont réunis pour se diriger vers Ottawa, devant le parlement.

Après avoir passé à Saint-Georges, le convoi a poursuivi sa route jusqu’à Lévis, sur l’autoroute 20, pour finalement rejoindre un autre rassemblement prévu à Saint-Nicolas. Tout le long de leur parcours jusqu’à Ottawa, plusieurs personnes ont prévu de se rassembler sur les principales haltes routières pour soutenir les voyageurs.

Le meneur du convoi de la Beauce est Donald Tremblay et le mouvement au Québec a été lancé par Joanie B. Pelchat. Rappelons que ce rassemblement national a pour objectif de manifester contre les mesures sanitaires en place et l’exigence pour les camionneurs transfrontaliers d’être vaccinés contre la COVID-19 depuis le 15 janvier dernier.

Selon un communiqué du regroupement canadien, près de 50 000 camionneurs se rassembleront dans la capitale nationale. Une campagne de sociofinancement GoFundMe a également été créée pour aider les participants à payer certaines dépenses reliées à ce mouvement. En date du 28 janvier, près de 7 M$ ont été amassés pour la cause.

Partager cet article