Championnat québécois de Scrabble: un sixième titre en neuf ans pour Francis Desjardins

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Championnat québécois de Scrabble: un sixième titre en neuf ans pour Francis Desjardins
Francis Desjardins a remporté son sixième titre de champion québécois de Scrabble depuis 2010.

Francis Desjardins a remporté la 37e édition du Championnat provincial de la Fédération québécoise des clubs de Scrabble francophone, qui a eu lieu à Saint-Georges, du 19 au 21 mai.

Celui qui est membre du club de Gatineau en est à son sixième titre depuis 2010. «Ce n’est pas le même sentiment que la première fois, mais c’est toujours plaisant, surtout que je n’ai pas mal joué», mentionne-t-il, ayant terminé avec un pointage cumulatif de 4453 points sur une possibilité de 4457.

M. Desjardins a donc terminé au premier rang, 31 points devant François Bédard, du club de Saint-Lambert. Germain Boulianne, du club de l’Outaouais, a complété le podium avec 4418 points.

Le tournoi s’est déroulé sous la formule duplicate, ce qui signifie que les 357 participants jouaient avec les mêmes sept lettres lors de chaque ronde. Chacun devait composer et placer le mot rapportant le plus de points sur la grille. Cinq parties ont été jouées pour arriver à un classement final. Afin d’accélérer le déroulement, un temps limite de trois minutes était imposé pour trouver le mot et l’inscrire sur un billet ramassé par des arbitres bénévoles.

Dans l’ordre, Germain Boulianne (3e), Francis Desjardins (1er), François Bédard (2e) et Marielle Gingras (4e).

Coupe Guillotine

M. Boulianne, qui était dans la course pour le titre jusqu’à la cinquième partie, a pris sa revanche lors de la finale de la coupe Guillotine. «C’est une épreuve assez difficile. C’est beaucoup de stress puisque le temps accordé diminue de plus en plus. Il faut penser de plus en plus vite», commente celui qui a tout de même remporté la coupe contre M. Desjardins, une seconde victoire consécutive.

Précisons que lors de la coupe Guillotine, le temps accordé est plus court et diminue au fur et à mesure que l’épreuve avance. De plus, si le mot rapportant le plus de points n’est pas trouvé, le joueur est éliminé. Les deux finalistes ne disposaient que de 40 secondes pour trouver le mot recherché et l’inscrire au bon endroit sur le billet de validation.

Un tournoi rondement mené

De son côté, le directeur du comité organisateur, Guillaume Fortin, est satisfait du déroulement du tournoi. «La fin de semaine s’est passée vite. Ça s’est bien passé. On a travaillé fort. Les gens semblent avoir apprécié. J’ai reçu plusieurs commentaires positifs», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires