Courcelles décidera de son propre avenir

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Courcelles décidera de son propre avenir
Jeannot Lachance, maire de Saint-Robert, et Denis Poulin, maire de Saint-Ludger. (Photo : gracieuseté)

Les conseils municipaux de Saint-Robert-Bellarmin et Saint-Ludger conserveront leur neutralité, dans le processus qui pourrait mener au départ de Courcelles vers la MRC Beauce-Sartigan.

À lire aussi : Une fusion entre Courcelles et Saint-Évariste-de-Forsyth ? ; La MRC du Granit aimerait « garder » Courcelles

Réélu comme maire de Saint-Robert-Bellarmin pour un septième mandat en novembre dernier, Jeannot Lachance a toujours eu des relations courtoises avec les autres maires et le personnel de la MRC du Granit.

« L’important pour nous, c’est que notre école primaire demeure avec le Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE) et que les jeunes du secondaire aillent à la polyvalente Bélanger (Saint-Martin). Nous voulons aussi que les ambulances amènent nos résidents à l’hôpital de Saint-Georges (au lieu de Lac-Mégantic) et qu’on reste dans Beauce-Sud en politique provinciale », indique M. Lachance.

Selon lui, la MRC du Granit n’a aucun problème avec ces quatre situations. « Les MRC et municipalités sont surtout liées sur le plan administratif. On va laisser le débat se faire (entre Courcelles et la MRC du Granit). Moi, je trouve que ma parole comme maire a plus de poids dans une MRC comprenant seulement des petites municipalités, au lieu d’un territoire avec une grosse ville centre comme Saint-Georges », dit Jeannot Lachance.

Pour sa part, Denis Poulin a été conseiller municipal pendant huit ans à Saint-Ludger avant de remporter la mairie le 7 novembre. « C’est le statu quo pour nous. On préfère rester neutre. Nous commenterons après la conclusion du dossier », mentionne-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires