Des citoyens demandent la réfection du rang Saint-Joseph

Un petit groupe de citoyens s’est déplacé au conseil municipal de Beauceville pour déplorer l’entretient des rangs de leur secteur.

Ces résidents du rang Saint-Joseph, dans le secteur du chemin du Raccourci, ont mentionné au conseil que ce secteur est difficilement praticable, même pour la machinerie agricole. L’an dernier, la municipalité avait remplacé un ponceau, mais il reste des problèmes, ce qui est désagréable pour les citoyens qui y circulent tous les jours.

Comme l’explique la conseillère Marie-Andrée Giroux, ce rang n’est pas fait pour supporter un flot régulier de véhicules. Depuis les développements des lacs Sartigan et des Îles, où la construction domiciliaire va bon train, cette route est beaucoup plus achalandée qu’elle ne l’était il y a 25 ou 50 ans.

Le conseiller Sylvain Bolduc, qui siège au comité des travaux publics, a indiqué au groupe de résidents que des travaux étaient prévus dans ce secteur dans les prochaines semaines afin d’améliorer la structure de la route. Cependant, la municipalité doit procéder par phase puisque de nombreux autres rangs ont besoin de réfection. «Il faut dire qu’avec le printemps qu’on a eu, on a beaucoup de routes qui ont besoin de réfection», ajoute le maire, Luc Provençal.

La municipalité est consciente des problèmes dans ce secteur, mais devra éventuellement songer à en faire une priorité selon les citoyens qui notent une augmentation des bris sur cette artère dans les dernières années.

Feux de circulation

La Ville de Beauceville a fait une demande au ministère des Transports afin de mettre en place un feu de circulation à l’entrée du Tim Hortons sur le boulevard Renault. L’objectif est d’assurer la sécurité des piétons qui voudraient traverser jusqu’à l’hôtel de ville et des automobilistes qui sont plus nombreux à entrer et sortir du commerce.

Ce feu de circulation permettrait aussi de ralentir la circulation dans ce secteur. De plus, la municipalité a entamé des pourparlers avec d’éventuels investisseurs qui souhaiteraient implanter un commerce dans le secteur.