Des producteurs de Beauce-Sartigan se partageront un prêt de 110 000 $

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Des producteurs de Beauce-Sartigan se partageront un prêt de 110 000 $
Les principaux partenaires de ce projet sont accompagnés de la propriétaire de la Miellerie de Sophie. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

AGRICULTURE. Un nouveau fonds de financement d’une valeur totale de 110 000 $ pour les producteurs agricoles de Beauce-Sartigan a été officiellement lancé ce vendredi 20 mai. Cette annonce a été réalisée à la Miellerie de Sophie de Notre-Dame-des-Pins en présence des partenaires impliqués.

Les principaux donateurs sont le Syndicat de l’UPA de Beauce-Sartigan, le Conseil économique de Beauce (CEB), la MRC Beauce-Sartigan et les caisses Desjardins de la région. Ils ont tous offert un montant de 25 000 $. Le député de Beauce-Sud Samuel Poulin a ajouté 10 000 $ de son budget discrétionnaire à la somme finale de ce nouveau fond appelé Microcrédit Desjardins.

« Le but est de rendre accessible ce crédit agricole aux petites entreprises qui n’ont pas accès au crédit conventionnel des institutions financières. On souhaite vraiment leur venir en aide et les appuyer dans leurs projets », indique Pascal Leclerc, président du Syndicat de l’UPA de Beauce-Sartigan.

« Au nom du préfet Dany Quirion, je crois que tout le monde qui a participé à ce projet croit que l’apport de l’agriculture dans le développement économique de la région est un incontournable. Si l’on peut aider ces gens imaginatifs à démarrer une petite entreprise de toutes les façons possibles, c’est déjà un bon début pour notre région », ajoute Éric Paquet, directeur général de la MRC Beauce Sartigan.

Critères d’accessibilité

Parmi les critères exigés pour être admissible à cette aide financière, l’entreprise doit avoir moins de dix ans d’existence et un chiffre d’affaires ne dépassant pas les 250 000 $. Chaque prêt ne peut pas dépasser 20 % du montant total du projet pour un maximum de 10 000 $ remboursables sans intérêt sur cinq ans. Pour soumettre un dossier, les producteurs de la région doivent communiquer avec le CEB au 418 228-8123.

« Avec la montée en popularité de l’agrotourisme et la recherche de produits du terroir, nous croyons que notre implication comme partenaire de ce fonds contribuera au développement de nouvelles entreprises et permettra de revitaliser et diversifier le milieu économique et social de la MRC », conclut Hélène Latulipe, directrice générale du CEB.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires