Des prévisions budgétaires de 278 M$ pour le CSSBE

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Des prévisions budgétaires de 278 M$ pour le CSSBE
Patrick Beaudoin, directeur des finances, est accompagné de Fabien Giguère. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

ÉDUCATION. Le Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a présenté, le 28 juin, ses prévisions budgétaires pour l’année 2022-2023 qui s’élèvent à 278,7 M$. Ce montant représente une augmentation de 8 % par rapport aux prévisions attendues l’année dernière.

Cette hausse est notamment due au réinvestissement gouvernemental dans certains secteurs d’activités, à l’augmentation du nombre d’élèves, surtout au secondaire, et aux indexations salariales, soit les hausses de salaires des employés en lien avec les conventions collectives.

Ce budget 2022-2023 prévoit une augmentation de l’ordre de 7,8 M$ à l’item Activités de soutien à l’enseignement et à la formation afin de bonifier le niveau des services dans chaque école. Un investissement de 2,1 M$ est également prévu pour des activités parascolaires au secondaire. 

Investissements et dépenses administratives

Une hausse de 3,2 M$, d’un montant total de 22 M$, est prévue du côté des investissements. Celle-ci est due aux montants supplémentaires ajoutés pour la réfection et l’entretien des installations du CSSBE. À noter que les investissements pour de nouvelles constructions ne sont pas inclus dans cette prévision budgétaire.

Selon le directeur général du CSSBE, Fabien Giguère, une saine gestion des dépenses administratives sera mise en place l’an prochain. Ces frais prévus pour l’année 2022-2023 représentent 3,55 % du budget, comparativement à 3,66 % à celui de l’an dernier. 

« Pour 1 $ de revenu, seulement 3,6 cents sont dépensées en administration. Grâce à cette gestion économe, nous sommes en mesure de remplir notre mission et de nous concentrer sur les services directs aux élèves afin de favoriser leur réussite scolaire et personnelle », indique M. Giguère.

Taxe scolaire

Le ministère de l’Éducation a déterminé un taux de taxes uniforme pour tout le Québec. Ainsi, les contribuables continueront de défrayer 10,24 cents du 100 $ d’évaluation, soit une baisse de 0,30 cent par rapport à l’an dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires