La MRC du Granit aimerait garder Courcelles sur son territoire

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
La MRC du Granit aimerait garder Courcelles sur son territoire
Monique Phérivong Lenoir (au centre), préfet de la MRC du Granit, est entourée par Karole Forand, directrice de la Société de développement économique du Granit, et de Sonia Cloutier, directrice générale de la MRC. (Photo : gracieuseté)

En décembre, la municipalité de Courcelles a annoncé la réalisation d’une étude sur un possible regroupement avec Saint-Évariste-de-Forsyth. Courcelles joindrait alors la MRC Beauce-Sartigan, une idée dont prend acte la MRC du Granit, en espérant garder son territoire intact.

À lire aussi : Une fusion entre Courcelles et Saint-Évariste-de-Forsyth ?

« La municipalité de Courcelles fait partie de la MRC du Granit depuis sa création en 1982. Elle a toujours été considérée au même titre que les 19 autres municipalités du territoire. La MRC s’est constituée grâce aux apports de chacune de ses municipalités et a développé ses services en regard de leurs demandes et besoins », dit la préfet Monique Phérivong Lenoir.

Sonia Cloutier, directrice générale de la MRC du Granit, rappelle que Courcelles a obtenu des sommes importantes provenant de fonds locaux pour développer son économie, ses attraits culturels et touristiques, ainsi que son offre de services.

« Que ce soit grâce à la Société de développement économique du Granit (SDEG) ou directement par la MRC et les services qu’elle gère au profit de ses municipalités, nous sommes sûrs que les citoyens de Courcelles apprécient les retombées de ces investissements dans leur municipalité », indique cette dernière.

Karole Forand, directrice de la SDEG, cite en exemple la mise en valeur du Moulin Bernier et de l’Espace Aux Rives du temps. « Nous avons aussi soutenu plusieurs entreprises locales dans leur développement et nous continuerons à le faire toujours avec le même professionnalisme », mentionne celle-ci.

Les conclusions de l’étude seront présentées aux deux conseils municipaux dans les prochaines semaines. Un processus de consultation publique, incluant la présentation de l’étude, aura lieu en 2022.

« Je fais confiance aux élus de Courcelles et de Saint-Évariste-de-Forsyth pour choisir de façon éclairée la meilleure option pour leur population. Je ne peux cacher notre souhait de conserver l’intégrité de notre territoire, dont Courcelles fait totalement partie », conclut Mme Phérivong Lenoir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires