Les enseignants manifestent de nouveau leur mécontentement

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Les enseignants manifestent de nouveau leur mécontentement
Les enseignants voulaient aussi rencontrer les commissaires avant la séance du conseil du 26 mai.

Un peu plus de 170 enseignants étaient rassemblés dans le stationnement du siège social de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE), le 26 mai, dans le but de dénoncer les offres gouvernementales dans le cadre du renouvellement de leur convention collective.

Après la sortie publique de jeudi dernier sur le pont David-Roy, les enseignants souhaitaient cette fois se faire voir et entendre des commissaires qui siégeaient ce soir-là, indique le premier vice-président du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière, Dominic Loubier. Ils avaient donc organisé un tailgate entre 17h30 et 19h dans le stationnement du siège social de la CSBE.

Selon M. Loubier, les actions des professionnels de l’éducation en Beauce tirent à sa fin puisque l’année scolaire achève et que les enseignants ont trop à faire avec les examens et les corrections. Cependant, si les négociations ne sont pas réglées à la rentrée des classes, d’autres actions sont prévues.

Rappelons que les revendications des enseignants et des autres professionnels de l’éducation touchent en majeure partie l’augmentation de la charge de travail et l’augmentation du ratio maître-élève. M. Loubier soutient que le gouvernement ne pense qu’à diminuer les coûts au détriment de la qualité de services offerts aux élèves, particulièrement pour ceux qui ont des difficultés d’apprentissage.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires