Les immeubles inoccupés à Beauceville sont vendus et démolis

Les deux bâtiments abandonnés sur le boulevard Renault près du pont ont été vendus à la compagnie Odacité Beauceville inc. qui les détruira pour ériger un nouveau projet qui n’a pas encore été dévoilé.

La vente des deux bâtiments et du terrain situé entre les deux, qui appartenait à la ville de Beauceville, a été entérinée par le conseil lors d’une séance le 9 mai dernier. Les deux bâtiments ont été vendus pour 280 542,62 $ à Odacité Beauceville, une entreprise de gestion immobilière spécialisée dans le développement de projets immobiliers de type commercial.

Le 4 juillet dernier, la Ville de Beauceville a indiqué que tout allait bon train dans ce projet. «On est passé chez le notaire et on a été payé. Le permis de démolition a été émis et celle-ci devrait avoir lieu cette semaine», mentionne le maire, Luc Provençal.

L’entreprise doit mettre en place une nouvelle construction dans les prochains mois. Si rien n’est fait, la ville reprendra possession du terrain pour y développer elle-même un projet. La compagnie ne perdrait que sa mise de fonds, ajoute M. Provençal.

Puisque le terrain est situé en zone inondable, la municipalité a fourni les relevés des niveaux atteints par les différentes crues de la rivière dans ses pires années (1991, 2008, etc.).

«Présentement on est au stade des plans d’architecture et d’ingénierie. Je ne peux pas encore dire la nature du projet, mais je peux dire que la démolition commencera mercredi soir ou jeudi matin», indique le président d’Odacité, Steve Richard.

Il ajoute que le bâtiment comprendra deux étages, soit entre 8000 et 8500 pieds carrés. Il reste un local de 1500 pieds carrés à louer, selon M. Richard. Le nouveau bâtiment est un projet d’environ 3 M$. Dans les prochains mois, plus de détails seront dévoilés par Odacité.