Les travaux sur le pont Perrault sont commencés

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Les travaux sur le pont Perrault sont commencés
Jérôme Matte, chargé de projet chez Cité construction, présente les principaux travaux réalisés (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier)

MUNICIPAL. La municipalité de Notre-Dame-des-Pins a annoncé lors d’une récente conférence de presse que les travaux de restauration sur le pont couvert Perrault sont commencés depuis le 2 mai dernier.

L’entreprise Cité construction a été mandatée pour ce projet de 4,4 M$. L’échéancier pour la réalisation de celui-ci est de six semaines.

« L’un des défis sera assurément l’échéancier alors que l’on n’aura pas beaucoup de temps pour réaliser tous les travaux. La condition actuelle du pont, avec aucun soutien possible, et l’environnement seront d’autres défis que l’on devra relever », indique Jérôme Matte, chargé de projet chez Cité construction.

Les travaux prévus consistent à remplacer, à renforcer et à réparer des éléments de l’actuelle infrastructure du pont, dont les piliers de béton. L’objectif avec cette réparation sera de permettre l’utilisation optimale du pont comme dans le passé en plus d’augmenter l’achalandage touristique de la région, autant l’hiver que l’été.

Financement du projet

Les démarches financières pour la réalisation de ces travaux auront duré près de trois ans et elles auront mobilisé plus une d’une trentaine de partenaires. Le principal, le gouvernement du Québec, aura octroyé une somme de 2,9 M$ via trois ministères distincts, soit celui de la Culture, des Transports et de l’Habitation.

« Grâce à nos investissements massifs, la Beauce va enfin retrouver son emblème. Le pont Perrault sera désormais accessible pour toute la population et deviendra un outil de développement touristique majeur pour la région », mentionne Samuel Poulin, député de Beauce-Sud.

Le gouvernement fédéral (500 000 $), les fédérations des clubs de quad et de motoneige (180 000 $), la municipalité de Notre-Dame-des-Pins (311 490 $) et la MRC Beauce-Sartigan (105 000 $) représentent les autres principaux donateurs. Une dizaine d’entreprises de la région ont également contribué financièrement à ce projet.

« J’ai une pensée spéciale pour l’ancienne mairesse Lyne Bourque qui a mis beaucoup d’efforts dans ce projet. Je remercie l’actuel conseil d’avoir maintenu les démarches en cours. Le volet touristique est un élément qui me tient beaucoup à cœur, mais surtout le volet sentier de quad et de motoneige », conclut Dany Quirion, préfet de la MRC Beauce-Sartigan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires