L’Opération Enfant Soleil verse 21 409 $ à l’Hôpital de Saint-Georges

Opération Enfant Soleil était de passage à l’Hôpital de Saint-Georges jeudi pour verser un don de 21 409 $ pour l’acquisition d’équipements destinés aux enfants.

L’octroi remis à cet hôpital du Centre intégré de services sociaux et de santé de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) permettra d’acquérir un moniteur physiologique multiparamétrique, qui assure une surveillance cardio-respiratoire, et d’un bilirubinomètre, permettant un dépistage de la jaunisse, auprès des nouveaux nés.

Le pédiatre évoluant en Beauce depuis 1979, Pierre-Claude Poulin, rappelle l’importance de ses équipements afin d’aider à faire chuter le taux de mortalité infantile au pays qui est de 4 sur 1000. Il était de 17 sur 1000 lors du début de ses études en médecine il y a 45 ans.

«Nous sommes capables de faire mieux puisque dans les pays scandinaves, ce taux est de 2 sur 1000. Pour cela, nous avons besoin de l’aide et des équipements à la fine pointe de la technologie comme le moniteur que l’Opération Enfant Soleil nous a permis d’acquérir, révèle M. Poulin. Ainsi, nous continuons de prendre soin de ce qui est le plus précieux dans la société, nos enfants.»

Depuis 1993, Opération Enfant Soleil a versé à la région de Chaudière-Appalaches un montant de 3 559 600 $ dont 757 700 $ seulement à l’hôpital de Saint-Georges. «Maintenir une médecine de proximité est très important pour Enfant Soleil. Lorsqu’un enfant malade est entouré de ses parents, de sa famille et dans sa propre communauté, il guérit tellement mieux. C’est comme une fleur au soleil, elle fleurit tellement plus facilement», souligne l’un des animateurs du téléthon, Louis-Georges Girard, qui était présent lors de la tournée régionale. 

Présence des Enfants Soleil

Les Enfants Soleil de Chaudière-Appalaches ont assisté à la conférence de presse tenue à Saint-Georges. Cette année, il s’agit de deux sœurs de Sainte-Justine, soit Raphaëlle et Julianne Turcotte, âgées respectivement de trois et cinq ans. Depuis l’âge de 17 mois, Raphaëlle est atteinte d’arthrite juvénile idiopathique oligoarticulaire ou systémique. Sa sœur, Julianne, est aussi en attente d’un possible diagnostic d’arthrite. À travers les moments difficiles, Raphaëlle et Julianne s’entraident et font preuve d’une grande détermination selon leur mère Émilie Martin.

Étant infirmière, Mme Martin a constaté que les actions d’Enfant Soleil ont des répercussions positives sur le terrain et pas seulement pour la recherche et l’acquisition d’équipements médicaux, mais aussi dans l’aménagement d’espaces familiaux permettant de redonner le sourire aux enfants.

Les histoires des Enfants Soleil, provenant de chacune des régions du Québec seront présentées les 4 et 5 juin prochains lors du Téléthon. Grâce au Téléthon, l’organisme à but non lucratif a amassé à ce jour 190 M$.