Manque important de familles d’accueil en Beauce-Etchemins

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Manque important de familles d’accueil en Beauce-Etchemins
La Beauce et Les Etchemins sont les secteurs les plus touchés par le maque de famille d'accueil en Chaudière-Appalaches. (Photo : (Photo Pixabay - Libre de droit))

ACTUALITÉ. Encore cette année, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) est à la recherche de familles d’accueil pour remplir sa banque de candidates. En date du 7 décembre, le CISSS-CA était à la recherche de 70 places d’hébergement.

Les secteurs les plus touchés en Chaudière-Appalaches sont ceux de la Beauce et des Etchemins selon Josée Pelletier, intervenante ressource. La banque de familles admissibles est presque vide. Cette réalité s’explique entre autres par le nombre de signalements qui a grimpé au cours des derniers mois.

« Présentement, la demande est criante partout. En Beauce, il serait le temps que les gens s’impliquent un peu plus. Le téléphone sonne très rarement et il y a peu de familles d’accueil qui renouvelle leur candidature. On recherche des familles dans toutes les catégories d’âge, de 0 à 17 ans, mais plus précisément pour des adolescents », mentionne Mme Pelletier.

Les classes de ressources de type familial (RTF) Banque mixte et Adoptive sont mieux garnies, mais elles ne sont pas à leur capacité maximale. La Régulière est celle qui est la plus recherchée présentement selon l’intervenante ressource.

« Pour devenir une famille d’accueil régulière, vous pouvez être seul, en couple, avec ou sans enfants et l’orientation sexuelle n’a pas d’impact. Il est possible de recevoir un enfant sur un court laps de temps, mais également à plus long terme. Ça peut aller de quelques mois à plusieurs années », explique-t-elle. 

Devenir famille d’accueil

Les futures familles d’accueil doivent respecter plusieurs exigences et participer à des séances d’information avant d’accueillir un ou plusieurs enfants. Toutefois, comme le mentionne Mme Pelletier, les candidats sont accompagnés par des intervenants du CISSS-CA tout au long du processus.

« Le rôle d’une famille d’accueil est de prendre soin de l’enfant, le loger, le nourrir, l’accompagner et le guider, même si ce n’est pas le tien. Quand on devient famille d’accueil, on n’est jamais seul et il est important d’être bien accompagné. Il y a un intervenant qui est attitré à chaque dossier. Il est là pour répondre aux questions et venir en aide à tout moment », affirme Mme Pelletier.

Quant aux candidats, ceux-ci peuvent accueillir des enfants adaptés à leur situation et au défi qu’ils souhaitent relever, tout en respectant le bien-être de l’enfant. Ils ont le choix d’accueillir un enfant d’urgence, à court, à moyen ou à long terme, et de l’âge qu’ils préfèrent. 

Pour plus d’informations, consultez le site cisssca.com/soins-et-services/famille-enfance-jeunesse/devenir-famille-d-accueil/.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires