Myriophylle à épis : les travaux de Vincent Gagné récompensés au national 

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Myriophylle à épis : les travaux de Vincent Gagné récompensés au national 
Vincent Gagné, spécialiste en lutte contre les plantes envahissantes. (Photo : gracieuseté)

Vincent Gagné, spécialiste georgien en lutte contre les plantes envahissantes, a vu ses efforts académiques des dernières années être récompensés par l’Invasive Species Centre. Le Beauceron a remporté le prix Jeune professionnel en plus de voir son mémoire de Maîtrise être affiché sur le tableau d’honneur du Doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l’Université Laval.

En décembre dernier, il a terminé ses études avec une moyenne cumulée de A+. Au cours de son parcours, le Georgien de 26 ans a réalisé un plan de lutte écologique permettant de contrôler la population de myriophylle à épis au lac des Abénaquis à Sainte-Aurélie.

Au cours des dernières semaines, il a même créé sa propre entreprise nommée Fyto. Elle offre une gamme complète de services qui va du diagnostic de l’invasion, à la planification et jusqu’à la mise en œuvre d’une stratégie de lutte basée sur les connaissances scientifiques des plantes envahissantes.

Ce sont ces réalisations qui ont permis à Vincent Gagné de remporter le prix Jeune professionnel décerné à une personne qui a fait preuve d’une réussite exceptionnelle au début de sa carrière en contribuant à la lutte contre les espèces envahissantes. Il a également été sélectionné pour le prix Innovation, remis à une personne ayant transformé une idée créative en une réalité pratique en plus d’obtenir des résultats substantiels et durables.

« C’est un peu une récolte de mes efforts des cinq dernières années. J’ai fait beaucoup de sacrifices et investi beaucoup de temps sur mes recherches sur le myriophylle à épis. Pour moi, ces distinctions sont une très grande marque de reconnaissance et je suis très honoré », indique-t-il.

Notons qu’en 2017, le Beauceron a également décidé de suivre une certification de plongée. Ce cours lui a permis de prendre directement part aux activités de lutte et constaté lui-même les succès ou insuccès des techniques de lutte.

Travaux au lac des Abénaquis

Vincent Gagné a débuté ses travaux en 2017 au lac des Abénaquis en élaborant un plan de lutte écologique pour contrôler la population de myriophylle à épis dans le lac en seulement deux ans. Cette stratégie a été mise en place en 2020 et elle a permis de réduire de 95 % la superficie envahie, des résultats jamais vus au Canada.

Aujourd’hui, Vincent travaille sur un Guide pratique de la lutte contre le myriophylle à épis en collaboration avec l’Association des riverains du lac des Abénaquis. La publication de ce guide est prévue pour avril 2022. Il permettra un transfert des connaissances sur les techniques de lutte afin d’améliorer les chances de succès pour les organismes qui souhaitent se lancer dans une telle campagne.

En Chaudière-Appalaches, le myriophylle à épis n’est pas très présent. Toutefois, Vincent Gagné précise que de la prévention sera tout de même réalisée dans plusieurs lacs de la région, dont à Sainte-Aurélie afin de maintenir les efforts réalisés depuis 2017.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bob Allen
Bob Allen
7 mois

Bravo Vincent