Pêche en ville attire petits et grands

Par superadmin

Pêche en ville a attiré tout aussi bien les familles que les individus, les pêcheurs en herbe que les mordus au parc des Sept-Chutes les 6 et 7 juin.

L’ensemencement de 4500 truites mouchetées a eu lieu en matinée samedi et de 2500 autres dimanche, pour le plus grand plaisir de ceux qui attendaient fébrilement que cette manne soit déposée sous leurs yeux dans la rivière Pozer.

«Je pêche avec mon fils depuis qu’il a six ans. Nous pêchons dans les rivières et les ruisseaux des alentours toutes les fins de semaine. J’ai moi-même commencé avec ma mère au même âge et c’est gravé en moi. Ensuite, tu fais cuire tes poissons sur le BBQ avec du beurre dessus et des oignons et c’est un vrai régal», lance Mario Bolduc, fervent amateur de pêche avec son fils Maxime.

Ce dernier avoue que le prix des vers de terre l’a estomaqué cette année, soit de 6,50 $ pour 15 vers. «Je pêche aux crevettes, j’achète une couronne et je coupe les crevettes en deux. Pour environ le même prix, j’ai 100 morceaux. Ici au parc des Sept-Chutes, on ne peut pas pêcher avec des pesées ou avec des trolls parce que c’est toujours accroché au fond», ajoute l’homme.

Les petits de moins de huit ans n’étaient pas en reste et 100 truites ont été mises dans le bassin pour enfants, ne demandant qu’à être taquinées.

Les pêcheurs pouvaient aussi attraper une vingtaine de truites étiquetées leur valant de très beaux prix.

«Saint-Georges tient cette année sa 19e édition de Pêche en ville. L’an prochain, nous prévoyons organiser des choses spéciales pour notre 20e édition», commente Lyne Turgeon du Service des loisirs.

Signalons que la Fête de la pêche est l’occasion de pêcher sans permis pendant trois jours partout au Québec. L’activité est souvent un moment exceptionnel à partager en famille.

Texte par France Quirion

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires