Samuel Poulin réélu dans Beauce-Sud tard dans la nuit

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Samuel Poulin réélu dans Beauce-Sud tard dans la nuit
Samuel Poulin célèbre sa victoire avec son équipe dans un endroit tenu secret afin de s'assurer de sa sécurité. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

ÉLECTIONS. Le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) Samuel Poulin a été réélu comme député de Beauce-Sud tard dans la nuit du 3 au 4 octobre. Même s’il avait annoncé initialement ne pas crier victoire trop rapidement à ses partisans rassemblés au bistro du Georgesville à Saint-Georges, les derniers bureaux de vote en Beauce-Sud ont remis leurs boites de scrutin vers 12 h 45.

Initialement, Claude Potvin, directrice des communications à la CAQ, avait indiqué à L’Éclaireur Progrès qu’elle ne s’attendait pas à avoir un résultat final avant quelques jours. La situation a toutefois été différente, alors que l’annonce a été réalisée près de 30 minutes après le départ de tout le monde. Les deux bureaux manquants étaient ceux des détenus et des résidents hors Québec, avait indiqué l’équipe de Samuel Poulin.

« Merci aux citoyens de Beauce-Sud pour cette belle et grande confiance. C’est un mandat que j’accepte avec humilité. Je vais être le député de tous les citoyens de ma région, peu importe leur allégeance politique. J’ai toujours eu un très bel appui sur le terrain et je suis fier que les gens se soient manifestés ce soir », a mentionné Samuel Poulin au journal L’Éclaireur Progrès.

Finalement, Samuel Poulin aura obtenu 16 615 voix, soit 44,55 % du vote, contre 16 187, seulement 1,15 % de différence avec son plus proche rival, le candidat du Parti conservateur du Québec, Jonathan Poulin. En 2018, le candidat de la CAQ avait obtenu 20 934 voix, soit 62,69 % du vote, contre 6953 pour son plus proche rival, le député libéral sortant Paul Busque. 

Ont suivi dans l’ordre, Olivier Fecteau de Québec solidaire avec 1 623 votes, Jean-François Major du Parti Québécois avec 1 505 voix, Antoine Poulin du Parti libéral du Québec avec 1 057 votes et Hans Mercier du Parti 51 avec 306 votes.

« Le travail sur le terrain, notre bilan au cours des quatre dernières années et l’appui de la population, c’est ça qui a fait la différence selon moi. […] On savait que ça allait être une lutte très serrée avec les conservateurs. Depuis plus d’un an que l’on en entend parler. C’était également une première élection post-pandémie. On savait que des gens étaient insatisfaits de la gestion de celle-ci », explique le député de Beauce-Sud.

« J’ai pris l’engagement de travailler sur une nouvelle urgence à l’hôpital de Saint-Georges durant cette campagne. Je m’attends à m’y attarder dès demain matin », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Suzie
Suzie
3 mois

Tu peux être fier de toi.une personne très dévoué.
Il est temps que les gens voient ce que tu as fais.
J’ai bien remarqué que dans les dernières années les gens disent Ha! Il rénove l’école, ha la dg a mis des jeux d’eaux ect mais les gens voient ce qu’ils veulent voir.sans toi qui veut faire le bien pour les famille (Sans l’argent donné)sa aurait pas été fais.
Les gens ont accroché seulement sur le masque qu’ils ont eu dans la figure.
Bravo à toi
Bravo à M.Legault