Près d’une centaine de fleurs à faire découvrir au grand public

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Près d’une centaine de fleurs à faire découvrir au grand public
Daniel Carrier est l'un des responsable du parc à tournesol. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

EXPOSITION. Depuis déjà quelques mois, Daniel Carrier, résident de Saint-Honoré-de-Shenley, a aménagé un parc avec près d’une quarantaine de variétés de tournesols et une trentaine de familles de dahlias et de glaïeuls.

Le projet a été réalisé sur le terrain privé de M. Carrier, soit à la ferme familiale Azarie au 280, Rang 6 Nord entre Saint-Honoré et Saint-Benoît-Labre. La famille Carrier a décidé de se lancer dans ce nouveau projet, alors qu’elle détenait déjà un grand jardin avec plusieurs productions de légumes et de fleurs ainsi que deux lacs avec différentes espèces de poissons.

« L’idée nous est venue avec la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Le tournesol est l’emblème de l’Ukraine. C’est notre façon à nous, trois membres de ma famille et moi, de leur rendre hommage. Je voulais également en découvrir davantage sur cette fleur aux multiples couleurs alors que j’ai travaillé pendant 50 ans dans l’horticulture », indique M. Carrier.

À partir de la fin du mois d’août, le parcours sera offert gratuitement aux visiteurs. Ceux-ci pourront toutefois laisser un don volontaire pour couvrir les coûts des achats et de l’entretien des lieux. Quant à la visite du parc de tournesols, les responsables ne savent toujours pas comment cela fonctionnera. Ils hésitent encore à réaliser des visites guidées ou laisser les visiteurs se promener librement. 

« On ne sait pas à quoi s’attendre réellement. C’est notre première année, on va s’adapter au fur et à mesure selon l’achalandage. C’est la même chose pour les fleurs, on ne sait pas à quoi s’attendre. L’apogée de la fleuraison devrait être durant le mois de septembre, mais on va découvrir le tout en même temps que les visiteurs », mentionne M. Carrier.

Il est conscient que le concept, qui en est à sa première année d’existence, sera à retravailler au cours des prochaines années et demande donc la collaboration des visiteurs. Dans les prochaines semaines, des affiches seront installées sur le bord de la route pour indiquer le lieu.

Pour plus d’informations, communiquez par téléphone avec Daniel Carrier au 418 485-6213

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires